Category

Maison

Category

Dans une démarche de développement durable et pour pouvoir réaliser des économies d’énergie, vous pouvez être tenté de faire des travaux pour rendre votre habitation plus écologique et moins vorace en énergie. Ce n’est que lorsque vous découvrez le montant des dépenses pour ces travaux que vous vous posez la question de la rentabilité du projet. Pas d’inquiétude à avoir quant au financement de ce type de travaux, plusieurs aides financières existent.

 

Des aides financières variées

L’Etat et certains organismes privés mettent à votre disposition une gamme diversifiée de soutiens financiers pour inciter les particuliers à réaliser des travaux d’amélioration énergétique.

Parmi les plus importants au niveau du montant et les plus simples à obtenir, le crédit d’impôt transition énergétique est un droit auquel vous pouvez prétendre. Ce crédit d’impôt concerne les dépenses liées à l’acquisition de matériaux et équipements par les entreprises en charge de vos travaux de transition énergétique. Le montant du crédit d’impôt peut atteindre les 30% de votre facture finale dans la limite d’un plafond maximum.

Le certificat d’économie d’énergie permet le remboursement de 1% du montant des travaux d’isolation par les fournisseurs d’énergie. Cette aide varie en fonction de la surface habitable et concerne les travaux d’isolation et les l’installation de chauffages à énergie renouvelable.

 

Les prêts et exonérations

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de bénéficier d’un prêt de 30 000€ euros maximum à un taux zéro comme son nom l’indique. Bien sûr, les travaux doivent être réalisés par des entreprises labellisées RGE. Ce prêt doit viser au financement de nouveaux ouvrages qui permettront par la suite de faire des économies d’énergie.

Les logements neufs achevés à compter de 2009 et ayant le label BBC 2005 peuvent être exonérés de la taxe foncière. Si ces deux conditions sont respectées, l’exonération de la taxe peut se faire à 50 ou 100% selon la décision des collectivités territoriales sur une durée minimale de cinq ans.

 

Les démarches à suivre

Les exonérations, remboursements et prêts à des taux préférentiels ne se font pas automatiquement. Pour bénéficier de ces aides financières, vous devez faire vous-mêmes les démarches et remplir l’ensemble des conditions requises pour chaque offre.

Des démarches qui peuvent s’avérées pénibles et longues. Pour vous assister dans les formalités obligatoires et éviter de perdre du temps inutilement, pensez à prendre contact avec le cabinet d’architecte de Montpellier. Il pourra vous guider, vous seconder et vous proposer les meilleures options de financement.

Afficher
Cacher