Category

Loisirs

Category

Nous sommes habitués à célébrer plusieurs fêtes durant une année. D’un pays à un autre, d’une culture à une autre, les fêtes peuvent être d’une variété étonnante et les raisons pour lesquelles elles se pratiquent non moins importantes. Une des fêtes des plus rares, mais assez impressionnantes, pratiquées dans le monde, c’est la fête des couleurs. Cette fête atypique qui réunit des milliers de personnes reste assez intrigante pour certains, mais suscite l’idée d’un cérémonial riche en couleurs, et ce au sens figuré du terme, pour d’autres. Il serait intéressant de chercher à connaître les raisons qui ont poussées à l’instauration de cette fête.

holi

La fête des couleurs ou Holi, une célébration religieuse pratiquée en Inde

Holi ou la fête des couleurs est célébrée partout en Inde ainsi que par les communautés indiennes résidant à l’étranger. Elle est une fête religieuse indienne qui marque la fin de l’hiver et le début du printemps. Le jour précis de la célébration, au cours de la pleine lune du mois de Phâlguna (février – mars), tout le monde se jette des poudres couleur bleue, rouge, blanc… et de l’eau colorée. À cet effet, chaque année une profusion de couleurs est prévue.

La fête des couleurs, symbole de la victoire du bien sur le mal

Selon la légende, un roi nommé Hiranyakashipu régnait en bourreau du peuple. Emplie d’orgueilleux et de fierté, il obligeait le peuple à se prosterner devant lui. Toutefois, son fils Prahlad en respect pour le dieu Vishnull ne lui obéissait pas. Après avoir cherché à le tuer en vain, le roi lui propose de s’allonger dans les flammes avec sa tante, qui elle, avait le don de ne pas se brûler au contact du feu. Ce que Prahlad le prince accepta. À la grande surprise de tous, les dieux sauvèrent le prince comme pour l’honorer, et firent périr sa tante dans les flammes.

Depuis ce jour, cette fête est célébrée pour se remémorer la force du bien sur le mal, de la fertilité et de l’arrivée du printemps.

La fête des couleurs, un ensemble de rituels qui animent la vie religieuse des Indiennes

Plusieurs jours avant la fête, des bois sont rassemblés dans les contrées pour allumer un grand feu appelé Holyka. La veille de la fête, d’immenses feux de bois sont allumés pour célébrer la crémation de la sœur du roi, en symbole de la destruction du mal. Les braises obtenues sont ensuite ramenées à la maison par les habitants pour ensuite servir à allumer de nouveaux feux.

Le jour des festivités, la fête prend tout son sens. Plusieurs jours à l’avance, individuellement on s’approvisionne en munitions de couleurs. Ballons remplis d’eau colorée, et poudres teintées, vont servir à asperger le jour J, les parents, les amis, ou encore les proches. Absolument tout le monde y passe. Le soir venu, on se rend visite et l’on échange les vœux, les cadeaux et un bon diner.

Holly, une fête dite de multiples vertus

Pendant quelques jours durant cette fête, les barrières sociales tombent et tout le monde devient égal. Elle est donc une célébration fédératrice.

couleurs

Il est dit aussi que cette célébration revêt des vertus médicales. Soutenu par certains biologistes, on croit que l’usage des couleurs revêt une fonction purificatrice. Le contact entre la couleur et les pores de la peau renforce les défenses du corps et l’embellit. Holi ou la fête des couleurs est également l’occasion de nettoyer les maisons et de rendre son entourage propre.

A chacun son Hoverboard

Depuis plusieurs années déjà, il n’est pas rare de croiser des promeneurs en hoverboard, cet étrange moyen de transport…

Afficher
Cacher