Maison

Gel des canalisations en hiver : Comment réagir et que faire pour l’éviter ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Chaque année, l’hiver s’amène avec ses vagues de grands froids, ses chutes de températures qui n’épargnent pas les canalisations de votre habitat. Le gel des canalisations en hiver est en effet une grosse menace : les tuyaux d’eau peuvent se fissurer, se casser et causer des fuites ou des inondations.

Dès lors, comment réagir et que faire pour l’éviter ? Découvrez donc dans cet article comment réagir face au gel des canalisations et surtout ce qu’il faut faire pour éviter cette situation.

Lire également : Les feuilles de pierre, le bon choix pour une salle de bain design

Ce qu’il faut faire pour éviter le gel des canalisations en hiver

Pour éviter le gel de vos canalisations, il est nécessaire de prendre certaines précautions lorsque l’hiver pointe à l’horizon. La protection des canalisations en hiver passe notamment par leur isolation grâce à des matériaux appropriés et d’autres méthodes.

Les matériaux pour protéger les canalisations

La rudesse des températures hivernales nécessite des matériaux solides pour isoler les tuyaux. Sont donc fortement déconseillés ceux qui retiennent l’humidité tels que le tissu, le papier ou la paille.

Lire également : Meuble de salle de bain : les atouts du bois

Parmi les plus recommandés, se trouvent le câble chauffant, la mousse polyéthylène et la laine de verre ou de roche. Les deux derniers (laine de verre et mousse polyéthylène) sont les solutions les plus économiques tandis que le câble chauffant, certes plus couteux s’avère un peu plus solide comme matériaux de protection des canalisations.

Les techniques d’isolation

L’isolation de vos canalisations dépend du matériau que vous aurez choisi.

Isolation avec câble chauffant

Pour éviter le gel des canalisations en hiver, il est possible de les isoler avec un câble chauffant antigel. C’est un câble électrique thermoplastique de longueur variable (entre 1 et 40m) qui peut se poser aussi bien sur les canalisations métalliques que plastiques.

En vous servant de l’adhésif en PVC ou les bandes de serrage, installez votre câble chauffant sur toute la longueur de la canalisation. Et lorsque celui-ci est muni d’un thermostat, veillez à ce que celui-ci soit fixé exactement à l’endroit le plus froid du tuyau.

Il s’agit d’une solution efficace pour éviter le gel des tuyauteries. En effet, ce câble en thermoplastique installé sur votre canalisation déclenche le chauffage lorsque la température est en dessous de 5° et l’arrête lorsqu’elle remonte.

Isolation avec la laine de roche ou de verre

Lorsque vous optez pour la laine de roche ou de verre pour protéger vos canalisations, enroulez simplement l’isolant autour des tuyaux à protéger. Il vous est également possible de construire un coffrage isolant pour parfaire l’isolation et surtout protéger la laine de verre ou de roche de l’humidité. Si l’endroit est trop humide faites recours plutôt à des manchons d’isolation.

En savoir plus sur la différence entre la laine de roche et laine de verre.

Isolation à l’aide de la mousse polyéthylène

La mousse polyéthylène aussi est un bon matériau pour protéger vos canalisations du gel en hiver. Si vous optez donc pour une isolation de vos canalisations à l’aide de ce matériau, il faudra utiliser un isolant spécial, de type coquille, qui permettra d’épouser les formes de votre conduite. Pour les raccords en T, découpez un creux dans votre mousse à l’aide d’un Cutter.

Lorsque la canalisation à protéger est fortement exposée au froid, il est possible de fusionner les matériaux. Vous pourrez pour cela placer la laine de verre ou de la mousse polyéthylène au-dessus de votre câble chauffant.

Il peut tout de même arriver que vos canalisations soient déjà gelées. Vous avez toujours la possibilité de réagir.

Ce qu’il faut faire face aux canalisations gelées

Faute de précautions avant le début de l’hiver ou malgré celles-ci, il peut arriver que vos canalisations se trouvent gelées. En ouvrant le robinet, il se peut qu’un seul mince filet d’eau s’en écoule, ou que la pression d’eau diminue brutalement. Dans ce cas, ne paniquez pas. Vous avez toujours la possibilité de remédier à cette situation avant même de faire recours à un professionnel.

Le premier réflexe à avoir face à un gel de canalisation est de couper l’eau en fermant son entrée principale afin d’éviter le risque d’inondation au moment du dégel.  En Belgique, l’équipe SD Débouchage sur Laeken s’est déjà retrouvée face à cette situation lors de ses interventions. Le gel peut facilement casser les canalisations. Au moment du dégel, l’eau recommencera à circuler et entrainera une fuite.

Réchauffez ensuite le tuyau gelé. Pour cela utilisez un sèche-cheveux, un radiateur portatif, des bouillotes, un coussin chauffant, des serviettes chaudes pour dégeler très progressivement et éviter de déformer le tuyau. Evitez donc la lampe à souder qui peut endommager les tuyaux plastiques ou causer un incendie.

Pendant que vous procédez au traitement du tuyau gelé, laissez le robinet le plus près ouvert. Cela permettra qu’en dégelant, l’eau commence à s’en écouler. Vérifiez les autres robinets de la maison : si l’un de vos tuyaux a gelé, d’autres pourraient subir le même sort.

Une fois fait, avant de rouvrir l’entrée d’eau, vérifiez si d’autres tuyaux ont été endommagés. En cas de doute, appelez un spécialiste.

Autres astuces pour éviter le gel des canalisations en hiver

A l’annonce de l’hiver, il existe plusieurs autres astuces que vous pouvez mettre en pratique pour prévenir le gel de vos canalisations. Il s’agit entre autres :

De protéger les robinets extérieurs

Parce que les canalisations intérieures ne sont pas les seules cibles du gel, il faut éviter les dégâts à l’extérieur. En effet, les tuyaux situés dans des zones non chauffées ou non isolées présentent un plus grand risque de gel. Avant l’arrivée de l’hiver, fermez et videz les tuyaux extérieurs.

Cette méthode de protection consiste à couper l’alimentation en eau et vider les canalisations en ouvrant les robinets. Si vous n’arrivez pas à couper l’alimentation extérieure, vous pouvez protéger votre robinet avec un sac en plastique.

De laisser fonctionner votre chauffage

Dans votre maison, maintenez la température au-dessus de 21°C, surtout pendant les froids extrêmes. Très généralement, l’on prend pour habitude de baisser la température la nuit dans le but d’économiser de l’énergie. Cette attitude est fortement déconseillée lors des froids polaires. Car en laissant le chauffage en marche, vous serez à l’abri des réparations coûteuses qu’entraîne un dégât d’eau dû au gel des canalisations.

De laisser au moins un robinet couler

En période hivernale, l’eau prend de l’expansion en gelant, ce qui peut causer l’éclatement des tuyaux. Or à l’évidence, l’eau gèle plus difficilement lorsqu’elle est en mouvement. Lorsque les grands froids sévissent, pensez donc à toujours laisser un robinet d’eau froide dégoutter faiblement (idéalement celui du bain). Si vous remarquez une diminution de la pression d’eau, c’est un signe que vos tuyaux commencent à geler.

De déplacer au besoin les tuyaux exposés

Il est également possible de demander à un professionnel de déplacer vos tuyaux exposés pour les protéger du gel, surtout si vous avez déjà eu des problèmes de gel de tuyaux.

De mettre votre maison en mode préventif avant de sortir

Si en hiver vous comptez vous absenter pour une période plus ou moins longue (notamment dans votre résidence secondaire), programmez le chauffage en mode hors gel.

A défaut de cela, mettez l’ensemble de la maison en mode prévention pour éviter le gel des canalisations. Pour cela : Fermez l’entrée d’eau principale et vidangez les tuyaux. Pour cela commencez par l’étage supérieur de votre maison, ouvrez tous les robinets et tirez la chasse d’eau des toilettes.

Vous devez ensuite vider votre chauffe-eau en fermant la valve d’entrée d’eau, en fixant un boyau au drain du chauffe-eau et en laissant couler l’eau dans l’avaloir de sol. Détachez par la suite les tuyaux de votre machine à laver et videz-les.

Pour terminer, veillez à ouvrir les portes des armoires de la cuisine et de la salle de bain, ainsi que celles des garde-robes et du grenier pour laisser la chaleur circuler.

En conclusion

Telles sont les différentes astuces que vous pouvez mettre en pratique pour prévenir et même réagir face au gel des canalisations durant l’hiver.

Afficher
Cacher