Category

Auto

Category

À l’instar de tous les autres types de véhicules, le scooter dispose d’un mode d’assurance propre à lui. Sachez donc que si vous possédez un scooter, il est possible de le faire assurer. Il s’agit d’ailleurs d’une disposition obligatoire qui peut valoir une pénalité si elle n’est pas remplie. Faire assurer son scooter peut cependant revenir assez cher. Il existe heureusement des moyens qui permettent de débourser moins cher pour assurer son engin.

Acheter le bon scooter

De façon générale, la prime d’assurance d’un scooter peut valoir une somme relativement élevée. Elle peut prendre une valeur plus importante pour certains scooters. De ce fait, il vous est recommandé d’effectuer quelques recherches dans ce sens. Vous pouvez vous rapprocher d’un spécialiste qui vous éclairera sur la question.

Afin de vous guider, on vous conseille de préférer un scooter 125 cm3 plutôt qu’un scooter 50 cm3. Bien que le premier coûte plus cher à l’achat, son assurance vous reviendra moins cher. Par contre, c’est le contraire pour le scooter 50 cm3. Il revient bien moins cher à l’achat, mais le faire assurer demande un investissement financier plus important.

Essayer un scooter d’occasion

Cette option d’achat peut ne pas vous tenter. Cependant, si vous souhaitez que la prime d’assurance de votre engin ne soit pas trop élevée, c’est une solution idéale. Si l’assurance d’un scooter d’occasion est moins chère, c’est en raison de l’âge de ce dernier. L’assurance fonctionne selon un mode précis. Plus l’engin à assurer est vieux, moins son assurance sera coûteuse. L’exemple donné précédemment n’est que l’exception à cette règle.

La valeur de votre engin déterminera le tarif de la prime d’assurance à payer. Il est donc évident qu’une vieille « moto scooter » vous reviendra moins cher à assurer, comparativement à un scooter neuf. Ce n’est cependant pas parce qu’il faut réduire au maximum le coût de l’assurance que vous devez acheter un scooter d’occasion en mauvais état. Priorisez dans vos recherches un scooter vieux de 2 ou 3 ans au plus.

Opter pour une assurance scooter au kilomètre

Lorsqu’on veut choisir une assurance scooter, diverses offres sont possibles. Il revient à l’assuré de faire un choix. Celui-ci doit correspondre à l’utilisation qu’il compte faire de son engin. Si vous ne roulez pas de façon fréquente avec votre scooter, il convient d’en tenir compte dans votre choix. Dans le cas inverse, on vous recommande de choisir une assurance au kilomètre.

L’assurance au kilomètre convient à une personne qui roule peu avec son engin. Il vous reviendra moins cher que les autres. Si cette prime d’assurance est moins chère, c’est en raison du fait que vous n’êtes pas fréquent sur les routes. Vous êtes alors moins sujet à des risques d’accident. Dans ce cadre, l’assureur s’emploie à réduire vos cotisations de 20 à 30 % selon la compagnie d’assurance. Notons néanmoins que si cette option est intéressante, elle n’est pas proposée par toutes les assurances scooter. Il vous faudra donc effectuer des recherches pour trouver le bon assureur.

Préférer une assurance scooter saisonnière

L’année est faite de saisons qui ne sont pas toutes propices à une balade en scooter. Certaines périodes de l’année ne permettent pas que l’on circule avec son engin. L’une de ces périodes, c’est l’hiver.

Pendant l’hiver, il fait froid et la présence de neige peut constituer un frein à une conduite aisée. Face à ce type de situation, en tant que propriétaire de scooter, vous vous retrouvez dans l’impossibilité d’en faire usage. Vous êtes donc obligé de laisser le véhicule garé. Il va de soi qu’un véhicule qui ne sert pas ne peut pas être assuré.

Assurer un scooter alors que vous ne pouvez pas l’utiliser revient à payer vos cotisations dans le vide. Afin de ne pas avoir à le faire, vous pouvez opter pour une assurance saisonnière. Celle-ci a pour avantage de vous faire payer une prime qui tient compte des moments saisonniers où l’engin ne peut être utilisé. Bien que le scooter soit assuré toute l’année, certaines garanties sont déduites durant les saisons en question. Ici également, la réduction de la prime d’assurance peut prendre une valeur allant de 20 % à 30 %.

Choisir un paiement annuel

Lorsque la bonne assurance scooter est trouvée, il vous revient de choisir le mode de paiement souhaité. Vous pouvez donc choisir de payer les cotisations de votre assurance scooter par mois. La seconde option de paiement qui s’offre à vous, c’est le paiement annuel, donc par an.

Il est beaucoup plus recommandé de prioriser cette dernière option de paiement. Elle peut sembler plus contraignante, mais lorsqu’une analyse plus poussée est faite, on se rend vite compte du contraire.

Débourser une certaine somme en une fois pour la prime d’assurance est plus avantageux que de le faire en différé. La plupart des compagnies d’assurances préfèrent le paiement annuel de leurs honoraires. Afin d’encourager leurs clients à opter pour ce mode de paiement, elles mettent en place une majoration. Celle-ci permet aux clients de payer moins cher en une fois. La somme des frais payés par mois revient donc plus élevée que celle payée par an.

Afficher
Cacher