Auto

Assurance scooter pas chère : nos conseils

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

À l’instar de tous les autres types de véhicules, le scooter dispose d’un mode d’assurance propre à lui. Sachez donc que si vous possédez un scooter, il est possible de le faire assurer. Il s’agit d’ailleurs d’une disposition obligatoire qui peut valoir une pénalité si elle n’est pas remplie. Faire assurer son scooter peut cependant revenir assez cher. Il existe heureusement des moyens qui permettent de débourser moins cher pour assurer son engin.

Acheter le bon scooter

De façon générale, la prime d’assurance d’un scooter peut valoir une somme relativement élevée. Elle peut prendre une valeur plus importante pour certains scooters. De ce fait, il vous est recommandé d’effectuer quelques recherches dans ce sens. Vous pouvez vous rapprocher d’un spécialiste qui vous éclairera sur la question.

A découvrir également : Le meilleur des véhicules pour tout Paris

Afin de vous guider, on vous conseille de préférer un scooter 125 cm3 plutôt qu’un scooter 50 cm3. Bien que le premier coûte plus cher à l’achat, son assurance vous reviendra moins cher. Par contre, c’est le contraire pour le scooter 50 cm3. Il revient bien moins cher à l’achat, mais le faire assurer demande un investissement financier plus important.

Essayer un scooter d’occasion

Cette option d’achat peut ne pas vous tenter. Cependant, si vous souhaitez que la prime d’assurance de votre engin ne soit pas trop élevée, c’est une solution idéale. Si l’assurance d’un scooter d’occasion est moins chère, c’est en raison de l’âge de ce dernier. L’assurance fonctionne selon un mode précis. Plus l’engin à assurer est vieux, moins son assurance sera coûteuse. L’exemple donné précédemment n’est que l’exception à cette règle.

A lire en complément : Comment faire plaisir à un passionné d'automobile?

La valeur de votre engin déterminera le tarif de la prime d’assurance à payer. Il est donc évident qu’une vieille « moto scooter » vous reviendra moins cher à assurer, comparativement à un scooter neuf. Ce n’est cependant pas parce qu’il faut réduire au maximum le coût de l’assurance que vous devez acheter un scooter d’occasion en mauvais état. Priorisez dans vos recherches un scooter vieux de 2 ou 3 ans au plus.

Opter pour une assurance scooter au kilomètre

Lorsqu’on veut choisir une assurance scooter, diverses offres sont possibles. Il revient à l’assuré de faire un choix. Celui-ci doit correspondre à l’utilisation qu’il compte faire de son engin. Si vous ne roulez pas de façon fréquente avec votre scooter, il convient d’en tenir compte dans votre choix. Dans le cas inverse, on vous recommande de choisir une assurance au kilomètre.

L’assurance au kilomètre convient à une personne qui roule peu avec son engin. Il vous reviendra moins cher que les autres. Si cette prime d’assurance est moins chère, c’est en raison du fait que vous n’êtes pas fréquent sur les routes. Vous êtes alors moins sujet à des risques d’accident. Dans ce cadre, l’assureur s’emploie à réduire vos cotisations de 20 à 30 % selon la compagnie d’assurance. Notons néanmoins que si cette option est intéressante, elle n’est pas proposée par toutes les assurances scooter. Il vous faudra donc effectuer des recherches pour trouver le bon assureur.

Préférer une assurance scooter saisonnière

L’année est faite de saisons qui ne sont pas toutes propices à une balade en scooter. Certaines périodes de l’année ne permettent pas que l’on circule avec son engin. L’une de ces périodes, c’est l’hiver.

Pendant l’hiver, il fait froid et la présence de neige peut constituer un frein à une conduite aisée. Face à ce type de situation, en tant que propriétaire de scooter, vous vous retrouvez dans l’impossibilité d’en faire usage. Vous êtes donc obligé de laisser le véhicule garé. Il va de soi qu’un véhicule qui ne sert pas ne peut pas être assuré.

Assurer un scooter alors que vous ne pouvez pas l’utiliser revient à payer vos cotisations dans le vide. Afin de ne pas avoir à le faire, vous pouvez opter pour une assurance saisonnière. Celle-ci a pour avantage de vous faire payer une prime qui tient compte des moments saisonniers où l’engin ne peut être utilisé. Bien que le scooter soit assuré toute l’année, certaines garanties sont déduites durant les saisons en question. Ici également, la réduction de la prime d’assurance peut prendre une valeur allant de 20 % à 30 %.

Choisir un paiement annuel

Lorsque la bonne assurance scooter est trouvée, il vous revient de choisir le mode de paiement souhaité. Vous pouvez donc choisir de payer les cotisations de votre assurance scooter par mois. La seconde option de paiement qui s’offre à vous, c’est le paiement annuel, donc par an.

Il est beaucoup plus recommandé de prioriser cette dernière option de paiement. Elle peut sembler plus contraignante, mais lorsqu’une analyse plus poussée est faite, on se rend vite compte du contraire.

Débourser une certaine somme en une fois pour la prime d’assurance est plus avantageux que de le faire en différé. La plupart des compagnies d’assurances préfèrent le paiement annuel de leurs honoraires. Afin d’encourager leurs clients à opter pour ce mode de paiement, elles mettent en place une majoration. Celle-ci permet aux clients de payer moins cher en une fois. La somme des frais payés par mois revient donc plus élevée que celle payée par an.

Pourquoi choisir une assurance en ligne à la place d’une compagnie classique ?

Si vous avez enfin décidé de faire l’acquisition d’un scooter ou d’un autre véhicule à deux roues, alors il est temps de vous assurer avec la plus grande rapidité si vous comptez utiliser votre nouveau véhicule. D’ailleurs, même dans le cas où votre scooter reste garé dans un garage, celui-ci doit toutefois être assuré avec une responsabilité civile à minima. Si certains français ont parfois essayé de passer à côté et de décider en toute conscience de ne pas souscrire à une assurance pour leur véhicule deux roues, alors leur comportement peut changer complètement du jour au lendemain si un incident arrive et qu’ils doivent alors régler des sommes importantes suite à une amende par exemple. Malheureusement, les grandes compagnies d’assurances pour les voitures ne sont pas toujours bien réputées pour être rapides dans l’assurance d’un véhicule. En effet, bien qu’elles aient la confiance des français, et à juste titre d’ailleurs, elles ont la complexité des grandes organisations. Dans certains cas, il vous faudra en effet parler au téléphone avec un conseiller pendant de longues minutes, et dans les pires des cas vous rendre dans une agence pour obtenir un devis que vous devrez valider par la suite. Mais dans le cas où vous avez besoin d’une solution immédiate dans les prochaines heures ou même dans les prochaines minutes, cette solution n’est tout simplement pas viable et vous devrez alors faire autrement.

En choisissant une assurance de scooter sur ce site qui propose également des assurances pour les motos et les voitures avec ou sans permis, vous aurez la garantie d’avoir une réponse à la fois rapide et efficace. Vous n’aurez en effet plus besoin d’être stressé par le fait de devoir prendre un rendez-vous chez votre assureur pour avoir une idée du prix final : tout se fait en ligne ! En quelques clics seulement, vous pourrez en effet obtenir un devis et assurer votre véhicule. Par la suite, vous serez libre de circuler dès lors que vous aurez imprimé votre certificat d’assurance pour votre scooter. Mais dans d’autres cas où vous cherchez une solution encore plus immédiate et à moindres coûts, il y a également une formule gagnante…

Pourquoi choisir une assurance temporaire pour votre véhicule ?

Peu de conducteurs le savent encore, mais il est en effet possible de souscrire à une assurance provisoire pour tous les types de véhicules, et pas seulement pour votre scooter ! Par exemple, l’assurance provisoire d’une voiture ne coûtera qu’une cinquantaine d’euros, tout comme pour un camping car pour une journée. Dans le cas d’un camion poids lourds, c’est près de 80 euros que vous devrez régler si vous souhaitez assurer temporairement ce type de véhicule pour une journée. Pour un scooter ou une moto, il faudra compter 60 euros pour une seule journée, et 240 euros pour 30 jours. Sachez en revanche que vous ne pourrez pas souscrire à une assurance temporaire pour toute votre vie. Ce type d’assurance vous contraint en effet à 90 jours au total, soit près de trois mois. Dans le cas où vous n’êtes pas sûr de vouloir garder votre scooter pendant une année complète mais que vous doutez encore de son utilité, c’est un gain de temps et d’argent énorme pour vous.

Comme vous le savez sans doute, les compagnies d’assurance dites “classiques” imposent une durée d’engagement d’un an au minimum. Par conséquent, il vous sera tout simplement impossible de quitter votre assurance de scooter du jour au lendemain, et vous devrez attendre la date de la fin de l’engagement. Mais en choisissant de souscrire à une assurance temporaire, cela vous laisse la possibilité de ne plus assurer votre scooter du jour au lendemain, notamment si vous décidez de vous en séparer quelques jours ou semaines après l’avoir acheté. Chaque année, des milliers de français font le choix de rouler en scooter au quotidien, mais il arrive qu’ils changent de décision après quelques semaines d’utilisation : il est en effet fréquent que ces véhicules soient vandalisés, volés, ou bien même au cœur d’accidents graves tout comme les motos ! Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si on insiste tant auprès des jeunes conducteurs de s’équiper avec les meilleurs casques pour se protéger des chocs…

Afficher
Cacher