5 erreurs à éviter sur la déclaration 2044

déclaration 2044

La déclaration de revenus fonciers 2044 est obligatoire pour les contribuables qui relèvent du régime réel. En effet, même avec le système d’imposition à la source, cette étape est incontournable pour avoir des réductions sur l’impôt et espérer être remboursé. Toutefois, pour avoir gain de cause, il y a des erreurs à ne pas faire sur la déclaration 2044. On a décidé de mettre en lumière 5 des erreurs les plus courantes à éviter sur ladite déclaration.

Se tromper de régime

Il s’agit d’une erreur à ne pas faire lorsque vous déclarez vos revenus fonciers en ligne. La déclaration 2044 est seulement dédiée pour ceux qui relèvent du régime réel, et donc de la catégorie des revenus fonciers. Par conséquent, lorsque vous avez un logement meublé, vous ne devez pas remplir cette déclaration annexe.

A voir aussi : Construire sa stratégie digitale

Vous remplissez ce formulaire uniquement si vous avez mis en location un bien non meublé pour lequel vous percevez des loyers. Vous y êtes également éligible si vous avez fait un investissement de type SCI ou autres.

Après remplissage de ce formulaire, vous allez reporter les informations dans la rubrique 4BA de la déclaration de revenus 2042. Il est donc important de faire la distinction au niveau du régime.

A lire aussi : Bien choisir son hébergeur wordpress

Ne remplissez pas le formulaire 2044 si vous avez investi dans une location meublée. Il ne s’agit pas de revenus fonciers, mais plutôt des bénéfices industriels et commerciaux. Vérifiez donc les conditions prévues par la loi sur ce point pour ne pas voir votre impôt être mal calculé.

Oublier de corriger les erreurs dans la déclaration 2044

Sur le formulaire n° 2044 comme sur tous les autres, vous devez absolument éviter les erreurs de remplissage. Il faut bien mentionner les noms et adresses des entrepreneurs qui sont intervenus. Ne faites pas d’erreurs sur les postes de dépense et les lignes à remplir sur le formulaire.

Mettre de fausses informations pourrait vous porter préjudice en cas de contrôle du fisc. On vous rappelle que le droit fiscal est plus ou moins complexe, il faut donc faire beaucoup attention.

Omettre les charges déductibles des revenus fonciers

déclaration 2044

Il y a assez de charges déductibles des revenus fonciers à mettre dans la déclaration 2044. Commencez donc par mentionner les charges et commissions liées à la gestion locative par une agence, les rémunérations des gardiens ou du concierge. Les honoraires pour les services d’un avocat ou d’un huissier en cas de litige sont à prendre en compte, etc.

Si vous avez payé une prime d’assurance pour des vacances locatives ou en tant que propriétaire non-occupant, vous devez faire la déduction des revenus. Par ailleurs, s’il y a des charges impayées par votre locataire et que vous avez pris en charge, vous devez les déduire.

Parmi les charges déductibles des revenus fonciers, se trouvent aussi les frais de correspondance avec les locataires, les frais d’enregistrement des actes de location, les frais de déplacement pour les réunions de copropriétés.

Oublier de déduire les charges liées aux travaux

Pour espérer faire baisser l’impôt, vous devez absolument mentionner sur votre déclaration, les travaux effectués. Il est recommandé de mentionner que vous avez effectué une rénovation sur le logement. Par exemple, les travaux d’amélioration de la performance énergétique sont déductibles.

Mais attention ! Tous les travaux ne sont pas déductibles. Il faut pouvoir distinguer les travaux d’amélioration, ceux de reconstruction non déductibles. Vous devez donc être prudent dans les montants que vous renseignez dans les champs. Sachez que vous devez  justifier avec les factures.

Il faudra donc faire la part des choses et distinguer les travaux déductibles de ceux non déductibles.

Faire un rattachement erroné

Il est très fréquent de voir que les contribuables font des mauvais rattachements. Ce qui est une erreur monumentale. Pour des dépenses ou recettes, vous devez faire attention à la date de décaissement ou d’encaissement. Avant de mettre un montant sur une ligne, regardez la date à laquelle la facture ou la preuve de transaction a été délivrée.

En réalité, même si les travaux sont réalisés dans une année antérieure, vous devez mettre le montant pour la déclaration pour l’année à laquelle la facture a été délivrée.

à voir

Pratiquer un massage : pourquoi ?

Pour ceux et celles qui cherchent un moyen de se détendre rapidement et sans faire aucun effort, le massage est une pratique à envisager sérieusement. ...