Santé

Tout savoir sur la téléassistance

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Les conséquences d’un malaise ou d’une chute chez une personne âgée peuvent s’avérer désastreuses, tant pour la victime que pour ses proches et sa famille. Les réflexes amoindris et la santé parfois préoccupante des seniors peuvent être des facteurs réduisant leur autonomie de manière significative. Fractures, hospitalisations, problèmes vasculaires, entrée en maison de repos et de soins… Telles peuvent être les conséquences d’un accident à domicile. Il existe cependant des solutions concrètes et efficaces permettant aux personnes âgées de rester autonomes et d’être rapidement prises en charge en cas d’accident. La téléassistance en est la principale.

Quel est le principe de la téléassistance ?

Parfois appelé télévigilance ou téléalarme, ce principe permet aux personnes âgées de rapidement rentrer en contact avec leurs proches ou avec un centre d’assistance pour signaler un problème tel qu’une chute ou un malaise. Ce dispositif se traduit sous la forme d’un bracelet de téléassistance ou d’un collier que le bénéficiaire peut porter en permanence. Ces systèmes waterproof peuvent également être portés sous la douche, afin de ne jamais devoir s’en séparer. Un autre élément, appelé « boîtier transmetteur », est installé au domicile et sert à faire le lien entre le bracelet (ou le médaillon) et le service d’assistance extérieure. Il suffit d’une simple pression sur le bouton du dispositif pour actionner la demande d’assistance.

Les différentes solutions en téléassistance

Si le principe d’assistance au moyen d’un dispositif porté en permanence par le bénéficiaire est universel, certaines variantes sont néanmoins intéressantes à examiner. Le système se décline en plusieurs modèles, aux fonctions parfois différentes, afin que la personne âgée et ses proches jouissent d’un dispositif 100 % adapté à leurs besoins.

La téléassistance classique

Telle que décrite ci-dessus, cette option « classique » offre tout ce que le grand public est en droit d’attendre : dès que le bouton est pressé, le « réseau de solidarité » est contacté. Ce réseau se compose de membres de l’entourage immédiat de la victime, pouvant intervenir rapidement en cas d’incident. Si aucune réponse n’est donnée par la/les personne(s) membres de ce réseau, le centre d’appel (dépendant de la société mettant le matériel à disposition) prend alors contact avec les secours.

Option « détecteur de chute »

En plus de l’option classique décrite ci-dessus, une petite mensualité supplémentaire donne accès à un dispositif capable de comprendre les accélérations, chocs et pertes d’altitude caractéristiques d’une chute après laquelle la victime pourrait ne pas être apte à actionner le bouton d’aide. Si cette dernière est dans l’impossibilité de se relever (fracture, perte de connaissance, etc.), un signal est automatiquement envoyé à la plateforme d’aide. Il est néanmoins judicieux de noter que ce système ne se déclenche qu’en cas de chute lourde. L’efficacité du capteur ne relève donc pas d’une science exacte, mais plutôt d’une aide supplémentaire au cas où la personne âgée se trouverait dans l’incapacité d’activer elle-même le bouton d’alerte.

Option « visio assistance »

Cette option, moins répandue que les précédentes, dote le boîtier transmetteur (à ne pas confondre avec le bracelet ou le médaillon) d’une caméra et d’un écran. Une fois l’alerte activée, la personne en détresse rentre en contact vidéo et audio avec le centre d’assistance. Cette option est cependant limitée, son efficacité n’étant effective que si la personne nécessitant une assistance se trouve à proximité immédiate du transmetteur.

Tarifs et modalités

La souscription à un service de téléassistance peut s’effectuer auprès de plusieurs « types » de prestataires : mutuelle, association ou société privée. Chaque organisme applique ses propres tarifs et ses propres options, tout en sachant que la grande majorité des prestataires propose un abonnement de téléassistance. Une formule d’abonnement coûte approximativement 25,00 € par mois, auxquels plus ou moins 30,00 € de frais d’installation sont à rajouter. Cette formule donne accès au service d’assistance, disponible 24/7. D’autres options, telles qu’un détecteur de chute ou la visio assistance, engendreront des frais supplémentaires.

Il est également possible de choisir une solution de téléassistance sans abonnement. Ceci signifie, en clair, que le matériel est acheté et est donc la propriété du bénéficiaire. Ce dernier ne disposera toutefois pas de l’assistance 24/7 : les alertes émises par le client en détresse seront dirigées vers les numéros préalablement choisis.

Au vu des tarifs modulables et de l’efficacité dont ce système témoigne, la téléassistance offre une solution efficace aux personnes âgées désirant conserver leur autonomie, et de la sérénité à tout leur entourage.

Afficher
Cacher