Auto

La brouette à chenilles : l’assistance tout terrain

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

À la fois puissante et très peu encombrante, la brouette à chenilles permet de transporter des charges lourdes. Sur n’importe quel type de terrain, c’est un appareil qui vous permet de réaliser certains travaux en toute tranquillité : caillouteux, escarpés, en pente, etc. Voici ce qu’il faut savoir sur l’assistance tout terrain.

Pourquoi opter pour une brouette à chenilles ?

Dans le cadre de travaux de construction ou de rénovation, une brouette à chenilles est un accessoire, les matériaux à transporter sont nombreux (sable, ciment, parpaings, terre, gravats, etc.). En ce sens, la brouette classique est souvent incapable d’assurer tous ces travaux, car son utilisation est épuisante. La brouette à chenilles semble alors être la meilleure alternative pour contourner les obstacles et transporter de lourdes charges.

Cependant, c’est une installation qui exige une très bonne condition physique qui permet de surmonter les embûches, surtout lorsque le terrain présente un dénivelé assez important. Avec la motorisation, il est désormais possible de transporter certaines charges lourdes en toute simplicité d’un endroit à un autre sur le chantier. La brouette à moteur pourra surtout franchir facilement les obstacles et surtout augmenter la charge transportable entre 300 et 500 kg.

Les chenilles : des dispositifs infatigables

Lorsqu’une brouette doit être déplacée sur une distance assez longue et avec plusieurs obstacles, il faut dire que les chenilles ne sont pas la meilleure alternative, surtout en région montagneuse. En effet, les chenilles sont des dispositifs très adhérents et peuvent grimper sur des pentes allant jusqu’à 25°. Le principal avantage de la brouette à chenilles, c’est qu’elle permet de franchir n’importe quel obstacle. De plus, elle ne craint pas les crevaisons et dispose d’un faible rayon de braquage. Pour le moteur, il est le plus souvent de compris entre 4 et 5 chevaux pour une charge utile tournant autour de 500 kg.

Une prise de main facile et intuitive

L’un des principaux avantages des chenilles, c’est sans doute leur prise en main intuitive. En effet, la mise en route s’effectue de la même manière qu’une tondeuse à gazon. Il suffit d’ouvrir l’arrivée d’essence et d’enclencher le starter. Pour faire avancer l’engin, il suffit de rabattre le guidon en deux manettes de sécurité qui sont situées au-dessus et surtout les maintenir appuyées. Elles servent d’ailleurs d’embrayages et de frein. Par la suite, il faudra veiller à réguler la vitesse de progression en fonction du poids qui est embarqué.

Afficher
Cacher