Comment prévenir les nids de frelons asiatiques en hiver ?

Les frelons asiatiques sont une dangereuse espèce d’insectes, connus pour leur puissant dard. Ils sévissent dans plusieurs pays d’Europe. Cela dit, avant l’hiver, les frelons bâtissent des nids pour contenir leurs larves. Ces nids encombrent les toitures et deviennent une gêne. Comment prévenir alors les nids de frelons asiatiques en hiver ? Ce guide vous fait savoir davantage.

Faire enlever les nids avant le départ pour l’hiver des femelles

Par analogie aux guêpes, le frelon asiatique est un voltigeur redouté pour ses douloureuses piqures. La sensation après piqure ne présente rien d’agréable. Les frelons asiatiques forment des nids et partagent avec leurs semblables des vies communes à chaque cycle. Cependant, à la différence des guêpes ordinaires, la véritable dangerosité du nid de frelon asiatique ne se situe pas dans les piqures.

A lire également : Profiter entièrement de son jardin

Les frelons asiatiques sont des prédateurs naturels des abeilles. Et c’est bien ce qui les rend nuisibles et envahissants. Pour les combattre, plusieurs solutions sont envisageables. À commencer par la prévention contre les nids qu’ils forment. En partant pour l’hiver, les femelles laissent leur nid avec les larves en développement.

Dès lors, la possibilité se présente de pouvoir se débarrasser du nid ; une destruction pure et simple. Le départ de toutes les femelles du nid n’étant pas instantané, il faudra agir le plus tôt, avant le début de l’hiver. Pour enlever donc un nid de frelon asiatique, le procédé le plus sûr est d’appeler des professionnels. Toutefois, si vous décidez d’y aller à seule, il importe de prendre des précautions.

A lire également : Découvrir la vidéosurveillance avec Europ-camera.fr

Éloigner les frelons des nids en construction avec des répulsifs

La deuxième méthode pour prévenir les nids de frelons asiatiques en hiver est d’anticiper leur construction. À chaque sortie d’hibernation, les femelles frelons forment des associations communes de 2 à 15 membres. Une fois le groupe formé, elles se mettent à construire le nid en fin du mois de février. Il s’agit du nid primaire.

Ainsi, ce nid primitif devra être détecté dans la période allant de fin février au début du mois de mai. Mais la tâche n’est pas évidente. Souvent, le nid est plus facilement repérable en pleine croissance. De nouveaux frelons asiatiques s’y agitent beaucoup plus autour. Seulement après repérage, le nid pourra être neutralisé frontalement. Pour l’opération, il est recommandé d’utiliser des répulsifs naturels.

Il existe de nombreux répulsifs pour dissuader les frelons des nids en construction. Les plus efficaces sont : la solution jus de citron + vinaigre blanc + eau, solution huile citronnelle + eau, fumée de clou de girofle, fumée de café moulu et thym, fumée d’encens. Cependant, pour un maximum de sécurité, il vaut toujours mieux appeler des professionnels en nid de frelons.

Capturer la reine du nid de frelons asiatiques en début de printemps

Comme annoncé précédemment, le frelon asiatique est un intrépide envahisseur. Aussi ravageur que ses cousines, les guêpes, il n’épargne aucunement les territoires français depuis une quinzaine d’années. La troisième méthode pour prévenir contre un nid de frelons asiatique de ces bestioles est la capture.

La fin d’un hiver marque le début d’un autre cycle de ce roi de la destruction. Ce qui implique un lancement de chantier du nid par la reine frelon. Pour donc prévenir contre ce nid, il est possible de capturer sa fondatrice.

En d’autres termes, capturer la reine frelon asiatique pour empêcher la construction en début de printemps. Et pour le faire, il suffit de poser un piège à frelon. La capture doit impérativement réussir avant la fin du printemps.

à voir