société

Une porte métallique pour lutter contre les incendies

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Dans certains bâtiments, vous n’êtes pas à l’abri d’un départ de feu qui peut être très vite impossible à contenir. C’est pour cette raison que des règles sont à suivre lors de la construction de tous les immeubles, et même des locaux professionnels. Une porte métallique coupe-feu est intéressante et elle peut clairement sauver des vies grâce à un fonctionnement intéressant. De plus, les matériaux utilisés sont robustes et la durée de vie sera clairement importante, cela permet ainsi de rentabiliser les investissements. 

Une sécurité incendie à ne pas négliger

Certains bâtiments peuvent être la cible d’un incendie plus ou moins violent, il est alors accompagné de violentes flammes et des fumées toxiques peuvent se propager d’une zone à une autre. Si les portes sont traditionnelles, elles auront tendance à se dégrader, cela permet à l’incendie de se propager beaucoup plus facilement dans tout le bâtiment. A contrario, lorsque les portes métalliques sont installées, la situation est un peu plus gérable puisqu’elles ont une caractéristique intéressante. Cette porte coupe-feu s’inscrit parfaitement dans la sécurité incendie, elle évite alors à toutes les fumées et aux flammes d’atteindre d’autres parties de la construction. Le rôle est de ce fait essentiel et cela permet aussi de faciliter l’évacuation de toutes les populations. 

A lire en complément : Faire une rencontre russe facilement

De nombreux établissements sont concernés

La porte coupe-feu peut être proposée pour tous les bâtiments qui reçoivent du public et vous pouvez aussi l’installer chez vous si vous avez une très grande maison. Dans tous les cas, elle reste obligatoire pour tous les ERP et c’est aussi le cas pour les bâtiments d’habitation collectifs ainsi que les immeubles d’une grande hauteur. Que ce soit pour les particuliers, les industriels ou les professionnels, l’installation d’une telle porte métallique coupe-feu peut clairement sauver des vies et il suffit de prendre connaissance des textes ICPE puisque toutes les directives sont partagées.

A lire en complément : Le mal être au travail

Afficher
Cacher