Sofia la Bulgare

metro sofia

Assez peu connue du grand public, la Bulgarie est une destination qui ne manque pas de marquer les esprits aussi bien par rapport à ses trésors archéologiques que pour son architecture. Un tel brassage culturel avec pour toile de fond la mer noire est loin d’être dépourvu d’intérêt. C’est au musée archéologique de Sofia que sont exposés divers vestiges des Thraces. Parée de ses plus beaux atours, Sofia reste une capitale à dimension humaine. Cette ville d’Europe du sud-est culmine à 550 m d’altitude, ce qui en fait la seconde plus haute capitale européenne, et ce juste après Madrid.

Sofia et ses bains Turcs

Force est de reconnaître que la capitale de Bulgarie tire admirablement bien son épingle du jeu en matière de tourisme. Les travaux de constructions des bains turcs (eaux thermales) de la capitale Bulgare débutèrent en 1910 pour s’achever un an plus tard. A ce jours les bains de Sofia sont toujours en chantier et pourraient bien devenir un musée.

Lire également : Le choix d'une imprimante laser pour une entreprise

La cathédrale orthodoxe Alexandre Nevski

Il s’agit sans l’ombre d’un doute du plus célèbre monument de la capitale. Construite en 1924, dans le but de rendre hommage aux 200 000 morts Russes ayant sacrifiés leur vie pour voler au secours des Bulgares, la cathédrale orthodoxe Alexandre Nevski possède un dôme en or. Les visiteurs de ce lieu de culte orthodoxe sont surpris de constater que ses murs sont en marbre italien et qu’il comporte trois nefs.cathedrale-orthodoxe sofia

L’église Saint-Cyrille-et-Saint-Méthode

Les touristes sont charmés par l’architecture de l’église Saint-Cyrille-et-Saint-Méthode. Erigée en 1897 dans le but de rendre hommage à tous les saints ayant œuvrés à l’évangélisation de Sofia.

Lire également : Préparer un mariage avec un petit budget : nos astuces

La basilique Sainte-Sophie

C’est dès le VIe siècle que les travaux de construction de la basilique Sainte-Sophie commencèrent. Appréciée pour son architecture byzantine, cette basilique est incontestablement la plus ancienne église orthodoxe de la capitale.

L’église de Boyana

Se situant en périphérie de Sofia, l’église de Boyana se dresse au cœur du quartier de Bojana, c’est-à-dire à proximité du mont Vitocha. Il est à noter que ce lieu de culte est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979. Sa construction a débuté au Xe siècle et s’est terminée au XIe siècle. Les touristes férus d’histoire peuvent y admirer à loisir des portraits et notamment ceux du roi Constantin Assen ainsi que celui de la reine Irina.
Alors certes, Sofia n’est probablement pas le paradis des noctambules ou des amateurs de paysages paradisiaques, mais il n’en demeure pas moins que cette capitale est plus que jamais une valeur sûre.

à voir