Les cas d’urgence vétérinaire

Une urgence animale peut survenir à tout moment et en tout lieu.  Elle peut être causée par n’importe quoi, d’un accident ou d’une blessure à une maladie soudaine. La meilleure solution est de contacter une urgence vétérinaire à domicile. Mais il est certain que cette intervention va coûter une petite fortune. Même si, finalement, ce n’était pas urgent. Alors, quels sont les cas d’urgence vétérinaire ? Des éléments de réponse dans cet article.

Cas spécifiques au chien

Il y a des cas spécifiques pour tous les animaux. Pour les chiens de race âgés de plus de 7 ans, on rencontre souvent une affection abdominale suraiguë. On reconnaît rapidement ce cas en observant l’estomac de l’animal. Une dilatation gazeuse se forme rapidement. À l’intérieur, cet organe se torsionne aussi. Ce qui cause des douleurs aiguës pour le chien. Il essaiera de vomir en vain.

Lire également : Pourquoi ne pas tout garder en arrière ?

Sans traitement rapide, l’évolution de cette affection est mortelle. En fait, cette urgence veterinaire demande une intervention médico-chirurgicale. C’est le plus efficace afin de stopper la dilatation rapidement. Ainsi, l’animal aura besoin d’une surveillance post-opératoire.

Ce cas est fréquemment causé par des éléments liés à la prise de repas. Par exemple, l’ingestion, qui augmente à son tour l’ingestion d’air. Or, l’ingestion peut arriver que l’animal prend sa ration alimentaire habituelle ou ingurgite un volume important de repas. Ce dernier cas provoque, quant à lui, les fermentations bactériennes.

A lire aussi : Comment débloquer une assurance vie pour payer une maison de retraite ?

Cas spécifiques au chat

Pour ce qui est des chats, il est plus facile de reconnaître une urgence vétérinaire. L’obstruction des voies urinaires est fréquente chez cet animal. Il fait des va-et-vient dans sa litière, attendant quelques minutes sans réussir à uriner ou ne sortir que quelques gouttes. Il arrive même qu’il se plaint pendant cette tentative, et que le peu d’urine qu’il réussit à sortir est doublé avec du sang.

Il faut être attentif pour savoir si ses allers et retours ne sont pas dus à cause d’une constipation. Mais une fois confirmé qu’il s’agit bien d’un problème de la vessie, il faut contacter une urgence vétérinaire. Si ce n’est pas traité en urgence, il risque de connaître une rupture de vessie ou développer d’autres troubles.

Cas généraux

Il y a aussi des cas d’urgence vétérinaire, communs à tous les animaux de compagnies. Les symptômes peuvent différer chez chaque animal, mais un symptôme qui se répète plusieurs fois dans la journée est toujours synonyme d’urgence. Il faut en premier lieu contacter un vétérinaire, lui détailler les signes cliniques, et décider avec lui les actions à entreprendre. Sinon, il faut contacter directement une urgence vétérinaire qui peut se déplacer à domicile.

Chacune de ces situations est délicate. Il faut les retenir afin d’intervenir le plus rapidement possible si jamais on fait face à ces symptômes.

  • Les chocs violents lors d’un accident ;
  • L’anorexie (cas fréquent chez les lapins) ;
  • La paralysie brutale ;
  • Les morsures entre congénères ;
  • Le gonflement de la face ;
  • Les problèmes de respirations ;
  • Les difficultés lors de la mise-bas ;
  • Les intoxications et envenimations (ingestion de produits toxiques ou de corps étrangers) ;
  • Les diarrhées et/ou vomissements ;
  • Le coup de chaleur (plus de 40,5°C) ;
  • Les convulsions ;

à voir