Actu

Expatriation : un retour en France difficile

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Tous les expatriés s’entendront sur le fait que le retour au pays n’est pas chose facile. Beaucoup d’entre eux l’ont déjà constaté, beaucoup hélas le constateront encore. Diverses difficultés peuvent en effet se présenter tant sur le plan administratif, que professionnel ou psychologique. Contrairement aux idées reçues, une bonne assurance expatriation notamment ne suffit pas à garantir un retour sans soucis.

Le président de l’UFE ou Union des Français de l’étranger Yann Le Provost a d’ailleurs indiqué que lorsque l’on rentre au pays, on se sent comme un étranger en France. Voilà d’ailleurs qui en dit long sur les efforts que notre beau pays, terre d’accueil, doit réaliser en ce domaine. Il y a en effet un long chemin à parcourir pour faciliter le retour de nos expatriés.

Lire également : Comment fonctionne une station d’épuration ?

L’expatriation est pourtant en forte croissance ces dernières années. Quelles sont ces difficultés et quelles ont été les mesures prises pour les surmonter ?

Retour d'expatriation : problématique

A lire en complément : Les étapes à suivre pour retrouver son ex

Le logement, première difficulté

L’une des difficultés majeures que l’on peut constater se situe au niveau du logement. On connait en effet la rigidité du marché en France. L’UFE a pour cela créé une société de conseil et d’assistance dédiée aux expatriés nommée France Expert, qui propose, entre autres services, un partenariat avec des chasseurs d’appartements. Le président de l’UFE explique que sa société prend le relais de l’état pour aider les personnes qui rentrent d’expatriation à se situer dans les divers problèmes administratifs rencontrés.

Mise en place d’un guichet unique ?

De son côté, le ministre des Affaires étrangères prévoit une mise en place d’un « guichet unique », car il pense que la facilitation du retour au pays après une expatriation est un enjeu majeur. Il fait entre autres référence aux « fuites des cerveaux », quand il constate que la population des expatriés est surdiplômée compte tenu du fait que plus de la moitié dispose d’un diplôme de Master ou Doctorat.

Les raisons qui poussent un Français à vivre dans un autre pays que celui qui l’a vu naître sont nombreuses et variées. Ces raisons peuvent être liées au travail (un emploi plus intéressant, une difficulté à trouver un emploi dans son pays d’origine), aux études (une université plus prestigieuse, une volonté d’ajouter une dimension linguistique à ses études), ou à la vie sentimentale.

Cependant, pour une raison ou une autre, les expatriés devront dans la plupart des cas revenir au pays, et s’adapter à nouveau à la vie qu’ils ont fuie.

Afficher
Cacher