Actu

Comment mettre du liquide dans une cigarette électronique ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Une publication Facebook, introduite fin mars 2021, annonçait que Visa prépare « le raid du siècle », un complot qui mettrait fin à l’augmentation de la monnaie en France. Cette déclaration est répandue sur les réseaux sociaux et est en fait complètement fausse.

Une rumeur répandue dans les réseaux

social Posséder un compte Bitcoin, payer systématiquement par carte, payer via une application… Le contexte des gilets jaunes en 2019 avait déjà soulevé le problème de la disparition de l’argent physique. Il s’agit d’une publication virale qui a été mise à l’honneur au printemps 2021. Le billet Facebook est partagé par des milliers d’internautes et indique que le géant américain Visa serait en contact avec le gouvernement pour retirer de l’argent.

A lire également : Faites le choix d'un faire-part de mariage bleu

Information rapidement refusée par la société et la seule Banque centrale européenne (BCE) contrôle de la monnaie en circulation. La nouvelle est tirée d’un rapport de 2017 du Fonds monétaire international, qui expose les avantages de mettre fin aux liquidités.

Une tendance d’arrière-plan créée par le crise de la santé

Alors que la quantité d’argent en circulation est suffisante Sommet de la zone euro (1434 milliards d’euros), soit une augmentation de 11% Rapport fin 2019), les particuliers continuent de bouder le paiement en espèces. Au-delà d’une transition numérique évidente, c’est COVID

Lire également : Tout ce qu’il faut savoir sur le nettoyage de fin de chantier

19, ce qui a entraîné une diminution des paiements en espèces.

Les magasins ont le paiement dématérialisé depuis le premier trimestre de 2019 pour des raisons l’assainissement évident. Cela peut être ressenti dans les chiffres : Le règlement sans contact a augmenté de 65% pour les rachats du concessionnaire ont diminué de 50%.

Que se passe-t-il au niveau mondial ?

La France n’est pas le seul pays qui a est affectée par l’extinction de l’argent liquide. C’est un phénomène international qui se confirme année après année. Bien que 25% des transactions en France soient toujours en espèces, il n’y a qu’un taux d’intérêt de 1% en Suède. La carte de crédit y est évidemment utilisée, mais aussi votre téléphone. En fait, la Suède utilise toutes une application appelée Swish.

Fondée en 2021 en partenariat avec les plus grandes banques du pays, elle est maintenant recherchée par les particuliers et les détaillants pour les achats quotidiens. Payer avec cet outil est devenu si populaire que les habitants ont même créé un verbe de celui-ci. Pour leur part, l’Allemagne et l’Autriche restent très attachées aux paiements en espèces : elles envisagent d’en faire un droit constitutionnel.

Afficher
Cacher