Comment devenir un tapissier d’ameublement ?

Le métier de tapissier fait partie des métiers artistiques traditionnels les plus connus. C’est un travail qui demande assez de concentration auprès de celui qui l’exerce.

Pour devenir un tapissier d’ameublement, il faudrait nécessairement remplir certaines conditions et disposer de certaines qualités indispensables. Si vous aspirez à ce métier, voici quelques conseils pour devenir un professionnel en la matière.

A lire en complément : 5 méthodes pour une bonne stratégie digitale

Quelle formation pour devenir un tapissier d’ameublement ?

Avoir le titre de tapissier d’ameublement ne s’improvise pas. En effet, cela est attribué après avoir suivi une formation qualifiante dans le domaine concerné.

C’est justement dans ce cadre que s’inscrivent les compagnons du devoir. Il s’agit d’une organisation qui réunit les jeunes autour d’une formation traditionnelle du secteur de l’artisanat.

A lire en complément : Hygiène et sécurité alimentaire : La formation HACCP.

Pour en savoir plus sur les compagnons du devoir, elle vous fournit les connaissances nécessaires pour devenir un tapissier.

Au cours de la formation, vous obtenez les qualifications requises pour exercer convenablement le métier de tapissier. Cet apprentissage se déroule suivant un programme dual, c’est-à-dire une phase théorique et une autre pratique.

La théorie constitue l’ensemble des notions que vous devez avoir pour être un bon tapissier. Cette phase est suivie de la pratique qui constitue un moment de mise à l’épreuve face à la réalité.

Beaucoup de connaissances s’acquièrent au cours de la phase pratique. C’est à ce moment que vous découvrez les préliminaires de la vie professionnelle.

Dans le cadre d’une bonne formation, vous serez mis sous le contrôle d’un expert qui se chargera de vous révéler les erreurs. Cela vous permettra d’améliorer vos compétences et de vous adapter facilement au terrain.

Quel niveau d’étude pour devenir un tapissier d’ameublement ?

De nombreuses possibilités d’études se présentent à vous dans des écoles, privées ou publiques, pour devenir tapissier. Vous devez avoir une certification ou un diplôme qui vous donne le droit d’exercer en toute légalité.

D’abord, il s’agit du Certificat d’Aptitude Professionnelle Tapissier d’ameublement qui dure souvent 1 à 2 ans. Il permet d’avoir une maîtrise des techniques et outils spéciaux du métier.

Vous pourrez vous spécialiser par la suite en décor ou en siège. Après le CAP s’en suit le niveau BAC qui se décline en d’autres spécialités. En effet, on distingue le Bac professionnel en métier d’art avec une option tapissier d’ameublement.

Vous pourrez l’avoir 3 ans après le CAP, et ce, dans un lycée de formation professionnelle. Si cette option ne vous plaît pas, vous avez la possibilité d’avoir le BTM décorateur.

Pour finir, vous pourrez monter au niveau de 2 ans après l’acquisition du BAC. Ce cursus est sanctionné par l’obtention du Diplôme des Métiers d’Art. Là également, vous pourrez vous spécialiser dans un domaine spécifique.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir un tapissier d’ameublement ?

Au regard de l’enjeu du métier de tapissier, l’aspirant doit disposer de certaines qualités. Premièrement, il doit jouir d’une bonne santé physique afin de bien exercer et de déplacer les meubles lourds et autres. Deuxièmement, il doit connaître l’engagement moral que le métier implique et avoir le zèle du travail.

Par ailleurs, puisqu’il s’agit d’un métier artistique, le tapissier doit avoir une panoplie de connaissances dans le domaine d’art et doit faire preuve de créativité. Enfin, il doit être dynamique, sérieux et doit pouvoir s’adapter aux nouvelles tendances.

à voir