Entreprise

Kakemonos, arches, mobilier… Zoom sur les PLV pour votre entreprise

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Etes-vous déjà allé à un salon comme Maison & Objet ou encore celui de l’Automobile ? Il est évident que certains stands attirent plus de public que d’autres ! Et ceci est sans doute dû en partie à une excellente utilisation des outils de PLV (publicité sur lieu de vente) pour entrainer le client vers soi et vendre son produit ou son service. La PLV désigne tous les éléments visant à booster sa communication externe type arches, kakémonos, enrouleurs, etc.

Qu’est-ce que la PLV ?

La publicité sur lieu de vente (ou PLV) désigne toutes les techniques physiques visant à promouvoir sa communication externe dans un lieu public. Il peut ainsi s’agir d’un lieu de vente ou bien d’un stand sur un salon.

L’objectif est ainsi de mettre en place une double stratégie de communication et à visée publicitaire pensée en amont. La mise en place de la PLV sera souvent sous-traitée pour les petites et moyennes entreprises et parfois intégrée dans les grandes entreprises. Mais il s’agit d’un domaine très spécifique qui nécessite un véritable savoir-faire de spécialistes en communication.

La PLV peut prendre diverses formes comme les arches, le mobilier dans son ensemble ou les kakémonos (affiches verticales suspendues), voiles, enrouleurs, etc. pour la partie classique. Dans la PLV, on intègre également les nouveaux outils numériques sous l’intitulé PLV AO (PLV assistée par ordinateur). Dans cette catégorie on inclue les écrans plasma/LCD mais aussi les tablettes tactiles ou les bornes multimédias.

Quels sont les objectifs de la PLV ?

La PLV répond fondamentalement à trois fonctions bien précises :

  • attirer l’oeil du client : si le client est familier avec le logo ou l’emballage, il sera capable immédiatement d’identifier votre produit. S’il n’est pas familier avec le produit, il faudra alors proposer une PLV innovante et originale.
  • impliquer le client : le client passe alors en mode actif et réfléchit sur ce qu’il lui est proposé. Il interagit avec les éléments de PLV qu’il a en visuel.
  • vendre le produit/service : cette troisième phase doit permettre de convertir les deux étapes préalables en acte d’achat

Dans 55 % des cas, les clients se décident à la dernière minute pour effectuer leur achat. La PLV est donc l’élément décisif qui va venir chercher ces clients indécis.

Il est indispensable de penser à la partie PLV pour réussir un salon. La location du stand mais également l’investissement humain que nécessitent la promotion de son produit ou de son service dans un salon sont très couteux, il faut donc être efficace et se fixer des objectifs élevés pour ne pas gaspiller ces efforts.

La PLV est un investissement qui vous supportera naturellement et efficacement pendant la durée de votre salon.

En résumé, l’objectif principal de la PLV est de rendre vos clients plus réceptifs et d’augmenter votre chiffre d’affaires.

Quels sont les éléments de PLV traditionnels ?

Sur les salons, on utilise de nombreux éléments adaptés aux objectifs de vente et de communication de l’entreprise et distribués par des fabricants de PLV.

L’enrouleur (ou roll-up) est par exemple une sorte de poster déroulant rectangulaire qui viendra se marier parfaitement à un comptoir de stand où que l’on pourra afficher sur les murs du fond en plusieurs exemplaires (un élément de communication pour chaque enrouleur dans ce cas).

La voile publicitaire est quant à elle accrochée à un “mât” ou bâton relié au sol par un socle et permet d’attirer le chaland vers votre stand, boutique ou rayon à distance. Il s’agit d’une sorte de drapeau que l’on peut aisément installer en plein air comme en intérieur. On pourrait ainsi parfaitement imaginer la marque Quiksilver, portée sur les sports marins et la mer, utiliser ce drapeau publicitaire pour un rappel au monde de la voile et de la plage.

Un élément de PLV également extrêmement présent sur les salons est le kakémono. Ce terme japonais désigne à la base une calligraphie sur soie ou papier sous forme de rouleau suspendu. Il est ainsi très proche de l’enrouleur mais il s’agit précisément d’une toile publicitaire tendue au moyen de quatre épingles.

Pour les entreprises qui ont de l’espace disponible pour leur PLV, il existe les arches publicitaires. De la même forme que les arches que l’on retrouve lors du Tour de France de cyclisme en juillet, les arches publicitaires ont souvent vocation à marquer l’entrée d’un rayon. On y dispose généralement une palette de produits phares pour attirer efficacement le client. Elles ont l’avantage d’être visibles par les plus petits comme par les plus grands et de ne pas passer inaperçues.

Le banner est une sorte d’affiche horizontale, utile pour afficher un slogan, par exemple.

Le totem en carton est lui utilisé pour les offres promotionnelles ou les lancements de produits.

La silhouette désigne quant à elle un élément de PLV en forme d’humain.

La PLV moins traditionnelle inclue des objets numériques comme les tablettes tactiles ou les bornes interactives.

Afficher
Cacher