Comment utiliser un nettoyeur vapeur industriel ?

Un nettoyeur vapeur industriel est une machine qui vous facilite la vie car, elle vous débarrasse de toute impuretés. Mais plusieurs ignorent comment l’utiliser. Si vous en faites partie, cet article est pour vous.

Les préalables à l’utilisation

L’utilisation de nettoyeur vapeur industriel est ce qu’il y a de plus facile. Il vous suffit de respecter chacune des étapes. D’abord, remplissez d’eau le réservoir de la machine et branchez le nettoyeur. Ensuite, appuyez sur le bouton d’activation du chauffage des résistances. Posez l’embout dès que l’appareil vous notifie qu’il est temps de commencer. Ledit embout varie selon le nettoyage que vous vous apprêtez à faire. Enfin, dès que cela est fait, vous pouvez vous lancer dans le nettoyage.

A lire en complément : Quel outil choisir pour entretenir son jardin ?

Le nettoyage de la cuisine

Votre nettoyeur vapeur peut être sous forme de traineau, balai ou compact. C’est donc à vous de faire le choix selon le sol que vous vous apprêtez à nettoyer. Cependant, vous devez prendre garde, car il existe des types de sols qui ne sont pas assez résistants à l’action du nettoyeur. Si donc, il s’agit d’un sol stratifié, nous vous recommandons de faire un test sur une petite partie.

Avant de commencer, passez l’aspirateur ou balayez le sol. Placez le tampon avant de brancher la machine. Cette opération doit obligatoirement se faire dans cet ordre afin d’éviter les brulures. Lorsque le témoin s’allume, vous pouvez commencer le balayage. Pour ce faire, poussez la machine vers l’avant, envoyant ainsi la vapeur et faisant décoller les impuretés sur le sol. Faites le même le geste vers l’arrière pour les ramasser. S’il y a des coins que le nettoyeur n’atteint pas, vous pouvez les assainir avec la buse.

A découvrir également : Bien choisir sa machine à glaçons : les critères de sélection

Dès que vous constatez que le tampon est sale, remplacez-le. Mais prenez soin de débrancher la machine afin de ne pas vous faire électrocuter. Si vous finissez, passez la serpière pour le séchage.

Le nettoyage d’un matelas

Nos matelas sont des nids d’acariens et autres microbes qui ne semblent pas vouloir déménager. Mais le nettoyeur vapeur les élimine aisément grâce à la forte chaleur de sa vapeur. Pour dormir en toute tranquillité, passez l’aspirateur pour que les saletés ne s’incrustent pas dans votre nettoyeur. Pour que ce dernier ne soit pas en contact direct avec le matelas, utilisez la bonnette. Aussi, pour ne pas arroser et mouiller votre couchette, utilisez le mode de jet de peu d’eau, avec une pression à 3 bars. Passez le nettoyeur sur toutes les surfaces sans exceptions, surtout les recoins. Laissez séchez quelques heures et ne mettez le drap que lorsque votre matelas est entièrement sec.

Le nettoyage des tapis et moquettes

Vous pouvez acheter un nettoyeur vapeur spécial tapis sur le marché. Leur efficacité se note même sur les moquettes. Ils n’ont pas besoin d’une forte température pour être efficaces. Par ailleurs, ils ont un mode polyvalent, leur permettant de s’adapter à tout types de surface. Mais le plus important est le mode aspirateur.

Si l’appareil en est doté, il vous suffit donc d’activer le chauffage du liquide pour le convertir en chaleur. Puis choisissez le mode qui vous convient le mieux pour la tâche. Pour gagner du temps, après activation de la vaporisation, allez de l’extrémité gauche vers la droite. Ainsi vous éviterez les zones déjà nettoyées.

Si par contre votre machine n’a pas d’aspirateur, vous pouvez toujours nettoyer la moquette ou le tapis, mais avec un peu plus de temps. Ici, vous aurez besoin de poser la bonnette avant l’opération. Elle vous permet aussi d’éviter le contact direct avec le revêtement. N’oubliez pas que cette fois-ci vous devez faire le nettoyage avec le mode fragile.

à voir