Tout savoir sur l’accompagnement à la création d’entreprise

Tout entrepreneur a le droit de solliciter l’aide d’un expert pour réussir la mise en place de sa société. Voici ce qu’il faut savoir sur l’accompagnement à la création d’entreprise. 

Objectifs de l’accompagnement à la création

Le principal but de l’accompagnement est d’apporter aux porteurs de projet les meilleures armes pour mieux gérer les activités de leur société. Grâce à cet appui, le jeune entrepreneur débute son projet d’entreprise sur de bonnes bases.

Au-delà de la formation du dirigeant concernant les différents aspects de la gestion d’entreprise, l’accompagnement à la création participe surtout à la pérennité de la société. Selon les statistiques, 50% des entrepreneurs ayant bénéficié d’un accompagnement sont toujours en activité après 3 ans alors qu’en parallèle la moitié des sociétés sont en faillite avant le troisième exercice. 

L’accompagnement à la création en pratique

Le recours à l’accompagnement à la création d’entreprise permet aux jeunes dirigeants de disposer d’une formation en matière de gestion et d’administration de la société. Le parcours comprend entre autres l’apprentissage des bases, dont les fondamentaux en comptabilité. 

Des professionnels comme les marketeurs et les avocats peuvent aussi accompagner les dirigeants dans leur processus de création. Un expert de la comptabilité peut, par exemple, former le créateur dans le montage d’un prévisionnel financier en béton. Savoir établir ce type de prévision permet ainsi à l’entrepreneur de débuter dans les meilleures conditions.

Et après?

Après avoir été accompagné pendant la phase de création, le jeune entrepreneur doit aussi penser à l’accompagnement post-création. Ce dernier lui permet d’éviter de tomber dans les pièges de l’isolement (angoisse, désociabilisation …) suite à son manque d’expérience. 

Après la création, le dirigeant peut être intégré à des clubs ou des associations d’entreprises où il pourra rencontrer et échanger avec d’autres entrepreneurs. Les difficultés que l’on a dans sa société sont moins envahissantes lorsque l’on peut les partager avec d’autres dirigeants expérimentés. Au sein d’un tel club, il est aussi possible de bénéficier des astuces  et des réseaux d’autres chefs d’entreprise.