Tout savoir sur l’isolation des combles

Lorsqu’une maison est mal isolée, l’isolation de la toiture est souvent la première action à mener. L’on sait en effet, chiffres à l’appui, que c’est par le toit qu’a lieu la plus importante déperdition de chaleur (30 %), bien avant les murs et les ouvertures. Le coût des travaux d’isolation peut toutefois en refroidir certains. Rassurez-vous, il existe des aides financières qui rendent les travaux abordables et vous permettront de réaliser de bonnes économies sur la facture tout en faisant un geste pour l’environnement. Tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation des combles, à suivre…

Isolation des combles : état des lieux

Vous pouvez avoir des combles non-utilisées ou des combles accueillant une chambre ou une salle de jeux. Dans le premier cas, vous penserez qu’il n’est pas utile d’isoler un endroit « vide » tandis que dans le deuxième, vous sentirez l’intérêt d’une bonne isolation. Eh bien, détrompez-vous, dans un cas comme dans l’autre l’isolation est capitale.
30 % des déperditions de chaleur de votre habitat proviennent du toit. Résultat : vous chauffez plus qu’il ne faut en hiver, et en été, la chaleur est tellement suffocante, qu’il vous faut mettre la climatisation au maximum. Tout cela chiffre vite.Retenez ceci : il existe 3 sortes de combles :

  • Combles perdus
  • Combles aménageables
  • Combles habitables.

Quel que soit le cas de figure, vous devrez isoler pour économiser sur votre facture d’énergie.

A voir aussi : Quelle marque de robot aspirateur est la meilleure ?

Isolation des combles : quel est le prix à payer ?

Se lancer dans l’isolation des combles intervient le plus souvent dans le cadre de travaux de rénovation, dans l’optique l’améliorer la performance thermique de l’habitat. Qui dit amélioration de la performance thermique, dit baisse de la consommation d’énergie et diminution des polluants à effet de serre qui sont nocifs pour l’environnement.Le Grenelle de l’Environnement a mis au point des réglementations (RT 2005 et RT2012) afin de remettre aux normes les logements présentant des risques pour l’environnement. Toute action permettant d’améliorer la performance thermique est donc encouragée et aidée financièrement.

A découvrir également : Les principaux matériaux de fabrication d’un portail coulissant

L’amélioration de la performance énergétique grâce à l’isolation des combles peut se faire à petit prix notamment lorsqu’elle peut ouvrir droit à des aides financières de l’Etat :

  • L’éco-prêt à taux zéro : il s’agit d’un prêt pouvant atteindre 30 000 euros, attribué pour le financement de travaux de rénovation énergétique. C’est un prêt sans intérêt. L’obligation est d’atteindre une résistance thermique supérieure ou égale à 7m2.K/W.
  • Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) : il représente 30 % avec un coût des travaux plafonné à 100 euros par m² (TTC). Ces travaux doivent concerner votre résidence principale et votre domicile fiscal doit être situé en France pour en bénéficier.
  • La TVA à 5,5 % ou TVA à taux réduit : l’entreprise en charge des travaux d’isolation des combles devra vous remettre une facturation détaillée incluant le coût des matériaux et de la main d’œuvre.
  • Les aides des collectivités locales et régionales : pensez à vous renseigner auprès du Conseil Général et de la Mairie dont dépend votre habitation.

L’éco-conditionnalité est une donnée importante à prendre en compte. Pour bénéficier des aides financières, il vous sera demandé de passer obligatoirement par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette mention devra figurer sur les papiers (devis, facture, carte de visite) de l’entreprise.

Isolation des combles : la rénovation énergétique s’adresse à tous


Les foyers les plus démunis ont tendance à freiner lorsqu’il s’agit de débourser de l’argent, même s’ils sont aidés par les aides de l’Etat pour l’isolation des combles perdus.

Celui-ci a mis en place un certain nombre de dispositifs permettant de n’avoir … rien à débourser ou presque :

  • Le Pacte Energie Solidarité pour isoler les combles pour 1 euro : Certinergy a mis en place ce dispositif permettant l’isolation de combles perdus pour 1 euro seulement (jusqu’à 70 m² de surface ; le mètre carré supplémentaire coûte ensuite 10 euros). Ce dispositif est soumis à des plafonds de revenus définis par l’Anah ou Agence Nationale de l’Habitat.
  • « Habiter Mieux », un autre programme de l’Anah : ce dispositif, encore appelé Aide Solidarité Ecologique permet d’aider les foyers les plus modestes dans leurs travaux de rénovation énergétique. Le montant de l’aide sera compris entre 1600 et 2000 euros.

La demande en isolation des combles est arrivée en tête du palmarès des travaux de rénovation les plus sollicités en 2016 et représentait un total de 13,7 % des demandes de travaux. Des résultats encourageants qui devraient continuer à progresser avec la sensibilisation du grand public au phénomène de réchauffement climatique et aux mesures nécessaires à prendre pour réduire notre consommation énergétique. De plus en ouvrant le champ des possibles aux foyers les plus démunis en précarité énergétique, la tendance à passer à l’action pourrait encore s’étendre un peu plus.

à voir