Santé

Qui peut vendre du CBD en France ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Le CBD est en hausse en France, mais PAS dans les bureaux de tabac.

Comme le publie PUBLICO dans son article « Le succès fulgurant du Cannabis light en France », les quelques boutiques spécialisées dans la vente de CBD, ou de ce qu’elles appellent le « Cannabis light », font un tabac ce printemps. Longues files d’attente dans les magasins, ruptures de stock… il semble que tout le monde veuille essayer ce produit à la mode. Mais comme cela nous arrive aussi ici, l’absence de réglementation claire, comme c’est le cas dans d’autres parties de l’Europe, nous conditionne lorsqu’il s’agit de se lancer dans les affaires et à la fin, HORREUR, d’autres le prennent. Les magasins spécialisés vendent leurs infusions, crèmes et liquides en partant du principe que ce cannabis doit être considéré comme « légal ». Légale car ne dépassant pas 0,2% de tétrahydrocannabinol (THC), le composant du cannabis aux effets psychoactifs, elle ne peut être légalement considérée comme de la marijuana.

La mode prend la France d’assaut. Des centaines de nouveaux magasins ont ouvert en l’espace de quelques mois. Mais il semble que seuls 100 ou 200 buralistes aient rejoint le train en marche. Ce n’est rien. Cela commence à me rappeler l’époque où la e-cigarette est apparue et où des centaines de magasins spécialisés ont ouvert leurs portes. Heureusement que cette affaire n’a pas fonctionné dans la première phase, sinon qui aurait brisé la concurrence ? Et tout cela parce que le commissaire a passé des mois à tourner autour du pot sans nous laisser vendre le produit (à l’époque, le système de déclaration responsable n’existait pas encore).

Lire également : Comment faire pour perdre ce sentiment en surpoids

Cela me fait peur de penser que ce nouveau produit (qui nous convient parfaitement) sera repris par d’autres. En calculant que le prix du gramme varie entre 10 et 16 euros et que les marges sont généreuses, cela nous sortirait d’affaire.

La plupart des magasins français s’approvisionnent en Suisse, où le CBD a été légalisé en 2011, mais le gouvernement français ne l’a pas encore vu. D’une part, elle considère que « tout produit contenant de la CBD obtenue à partir de la plante de cannabis est interdit, à quelques exceptions près » et que ces exceptions ne seraient que des « médicaments autorisés » par l’Agence nationale française de sécurité du médicament, mais en même temps, elle reconnaît la nécessité de réglementer et de mettre de l’ordre. Pour l’instant, il semble que le gouvernement ait déjà fermé quatre magasins parisiens. La controverse a commencé dans le pays voisin. Et je me demande : considérant que la législation française a toujours été beaucoup plus restrictive, qu’attend l’Espagne pour réglementer le CBD et avoir un nouveau produit  » frontière  » ?

Lire également : Quel est le meilleur anti-inflammatoire naturel ?

 

Acheter du bon CBD en France

Comme vous avez pu le lire plus haut, de nombreuses boutiques ont fleuri, et il est maintenant possible de se procurer du CBD dans pratiquement toutes les villes. Pour bien choisir votre CBD il ne faut pas hésiter à faire le tour de plusieurs boutiques pour que vous puissiez voir les différents produits qui sont proposés. Vous pouvez aussi vous renseigner sur quels types de tisanes, huiles et crèmes existent en cliquant ici, cela vous permettra de prendre connaissance de ce qui se fait avant de vous rendre dans une boutique spécialisée.

Vous pouvez aussi commander votre CBD sur internet. Il y a de plus en plus de sites qui en proposent. Il faut cependant faire attention à ce qui le site internet qui vous le vende respecte la réglementation des 0,2% de THC car sinon vous ne seriez pas en règle avec la législation. Enfin sachez que même si le CBD est légal en France il est strictement interdit de fumer les têtes comme le THC. Il est seulement légal de le consommer en infusion et en huile. Il existe aussi des crèmes ou des huiles hydratantes pour la peau.

Afficher
Cacher