Les bienfaits de la méditation

Quand on entend une personne parler d’ouvrir ses chakras, on pense souvent qu’il est un hurluberlu qui devrait aller se faire soigner. C’est un terme qui est devenu cliché, comme si la méditation n’était réservée qu’aux moines bouddhistes, aux hindouistes ou à ceux qui font du yoga et qui mangent sainement. Vous allez voir qu’il est important pour tout le monde de s’y mettre.

A voir aussi : Quelle huile CBD choisir ?

Qu’est-ce qu’un chakra ? Ça se mange ?

Non Roger, un chakra est un centre spirituel du corps et nous en avons tous, leur position n’est pas dû au hasard. En effet, les asiatiques pensent que les chakras représentent l’énergie du corps et que s’ils sont harmonisés alors nous nous sentons bien. En revanche, s’il y a un déséquilibre, les conséquences sont néfastes.

Nous avons 7 chakras principaux et des milliers d’autres secondaires

Chakra

A lire en complément : Cigarette électronique : comprendre les différents e-liquides

Ces derniers forment une colonne lumineuse qui partent de la colonne vertébrale jusqu’au-dessus de la tête. Ils sont chacun représentés par une couleur, une partie du corps et ils ont un joli petit nom. Ils sont censés être tous ouverts et fonctionner avec la même intensité, cela permettrait d’atteindre l’éveil spirituel.

Le mot chakra est un dérivé du sanskrit qui signifie roue ou disque. C’est un mot qui désignait aussi le soleil. La croyance des chakras est issue de l’hindouisme et s’est propagée vers d’autres contrées. La médecine chinoise se base justement sur l’énergie du corps humain.

Description des chakras principaux :

Le 1er chakra est le chakra racine que l’on retrouve à la base de la colonne vertébrale, c’est le point névralgique des émotions. S’il est ouvert, vous vous sentez bien, en sécurité partout, vous n’avez pas de problème de dos, vous savez où est votre place.

Conséquences s’il est trop ouvert :

Trop rationnel, terre à terre, égo surdimensionné, ne pense qu’à l’argent, vit dans l’excès.

Fermé :

Insécurité, impression d’être dans les nuages, manque de mémoire, de dynamisme, fuit la réalité…

Le 2e qui se nomme chakra sacré se trouve en dessous du nombril. Il est lié à la fertilité, aux menstruations, à la confiance en soi et à la libido.

Conséquences s’il est trop ouvert :

Nymphomanie, frustration s’il n’assouvit pas ses fantasmes, recherche de contact.

Fermé :

Manque de sensibilité, d’enthousiasme, froideur, blocage des envies sexuelles.

Le 3e chakra est celui du plexus solaire situé au niveau du diaphragme. Il gère les relations sociales, la digestion et les pulsions.

Conséquences s’il est trop ouvert :

Obsédé par les régimes, vomissements, diarrhée, troubles alimentaires, personne colérique, haineuse, besoin de se justifier tout le temps.

Fermé :

Manque de confiance en soi, problèmes digestifs, abandonne vite, est soumis aux autres.

Le 4e chakra est celui du cœur qui se trouve vers le cœur. C’est le siège de l’équilibre corporel et gère l’amour de soi et des autres, ainsi que la créativité.

Conséquences s’il est trop ouvert :

Est dévouée aux autres, narcissique, veut aider juste pour avoir un retour, problèmes cardiaques, aime passionnément au point de détruire une relation, sentiment d’être incompris.

Fermé :

N’aime pas les gens, peur d’être blessé, antipathique, égoïste, solitaire, arrogant, froid, cruel.

Le 5e chakra est celui de la gorge. Il gère la communication, la voix mais aussi l’écoute.

Conséquences s’il est trop ouvert :

Parle beaucoup, aime qu’on l’écoute, mythomane, n’écoute pas les autres, cache dans son manque de confiance en parlant vivement avec les mains.

Fermé :

Langage grossier, a du mal à exprimer ses émotions, timidité, bégaiement, ne peut pas parler en public, peur du changement, insomnie, prise de poids.

Le 6e chakra est le 3e œil situé sur le front. Il gouverne l’intellect, la mémoire, la spiritualité et les capacités extra-sensorielles.

Conséquences s’il est trop ouvert :

Rejet du réel, imagination trop débordante, sentiment de supériorité intellectuelle, vit dans l’illusion.

Fermé :

Refus de comprendre l’irrationnel, manque de curiosité, rejet des religions et des cultures, suit les autres comme un mouton, adhère aux préjugés, insomnie, maux de tête.

Le dernier chakra est celui de la couronne qui se trouve au-dessus de la tête. C’est le plus important et le plus difficile à ouvrir. Il permettrait de ne faire qu’un avec l’univers et de ressentir une énergie débordante.

Conséquences s’il est trop ouvert :

Il ne l’est jamais sauf si vous avez trop insisté dessus. Impression d’être exclue, de ne pas faire partie de ce monde, n’a pas les pieds sur Terre, tendance à la schizophrénie.

Fermé :

Peur de la mort, pense que la vie est absurde, essaye de prouver qu’il est indispensable pour refouler cette peur, dépression.

Pour savoir quels chakras sont fermés ou ouverts, vous pouvez utiliser un pendule de radiesthésie en le faisant passer au-dessus du corps, s’il tourne au-dessus d’un chakra c’est qu’il est ouvert. Ce test est efficace : le lien ici.

Les bienfaits de la méditation: A quoi sert la méditation ?

De bien respirer et cet apport d’oxygène a des effets bénéfiques sur la circulation du sang. C’est d’autant plus utile quand vous êtes dans une période de stress, méditer vous permettra de vous sentir mieux et de vous vider la tête. Si on combine la méditation avec des chants vibratoires, il est possible d’ouvrir les chakras. Pour cela, asseyez-vous dans un endroit calme et agréable, gardez votre dos bien droit, inspirez et expirez un son correspondant aux chakras, 7 fois de suite.

Selon les croyances, des pierres semi-précieuses et des huiles essentielles correspondants aux chakras permettent de les ouvrir mais c’est un autre sujet. Il ne faut pas travailler qu’un chakra à la fois mais tous pour les rééquilibrer car ils sont tous connectés les uns aux autres. Commencez par la racine et finissez par la couronne. Essayez et dites-nous si ça a fonctionné pour vous !

Cet article vous a plu ? Retrouvez-en d’autres sur ce thème ou plein d’autres sur Brune Caramel Mag !

Les différentes techniques de méditation pour équilibrer les chakras

Les chakras sont des centres d’énergie qui régulent le bon fonctionnement de notre corps. Pour les équilibrer, ils peuvent être stimulés par la méditation. Il existe différentes techniques de méditation pour atteindre cet objectif.

La première technique consiste à se concentrer sur chacun des sept chakras, du bas en haut, pendant cinq minutes chacun. Pour cela, asseyez-vous dans une position confortable et gardez votre dos droit. Fermez les yeux et ressentez chaque chakra tout en respirant profondément.

La deuxième technique est celle de l’association d’une pierre semi-précieuse à chaque chakra correspondant, ainsi qu’à une huile essentielle associée à chaque pierre semi-précieuse, placées sur le point spécifique de chaque zone concernée.

La troisième technique utilise le pouvoir des mantras que vous pouvez prononcer ou chanter pour rééquilibrer vos chakras selon leur fréquence vibratoire respective.

Il y a aussi la méthode connue sous le nom ‘méditation vipassana‘. Cette pratique implique l’observation objective des sensations corporelles telles qu’elles sont, sans porter attention aux pensées ni tenter de modifier ces dernières. Ce type de méditation permet au pratiquant d’avoir un regard détaché vis-à-vis du monde extérieur et intérieur, ce qui peut aider à recentrer ses énergies et trouver un état plus stable.

Il est possible aussi d’utiliser la visualisation créative pour équilibrer les différents centres énergétiques. En fermant les yeux, imaginez-vous plonger dans un bain lumineux où vous vous trouvez entouré de couleurs en harmonie avec votre chakra.

La méditation est une pratique bénéfique pour notre corps et notre esprit. Elle permet d’équilibrer nos énergies, mais aussi de gagner en concentration et en sérénité. Essayez ces différentes techniques pour trouver celles qui sont les plus adaptées à vos besoins et à votre mode de vie.

Les effets positifs de la méditation sur notre santé mentale et physique

Les effets positifs de la méditation sur notre santé mentale et physique sont nombreux. Elle permet de réduire le stress et l’anxiété en diminuant les niveaux de cortisol dans le corps. Cette hormone, produite par les glandes surrénales en réponse au stress, peut entraîner des troubles du sommeil, une augmentation de la tension artérielle et un affaiblissement du système immunitaire.

En pratique régulière, la méditation est aussi bénéfique pour les personnes souffrant de dépression ou d’autres troubles mentaux tels que l’anxiété généralisée ou les crises d’angoisse. Effectivement, plusieurs études ont montré que cette pratique aide à renforcer l’estime de soi tout en améliorant la capacité à gérer ses émotions.

Au-delà des bienfaits psychologiques indéniables, la méditation a aussi des conséquences positives sur notre corps. Elle permet notamment une meilleure circulation sanguine ainsi qu’une baisse significative du taux de cholestérol dans le sang.

Des recherches approfondies ont pu mettre en évidence son efficacité pour soulager certains types de douleurs chroniques telles que celles liées aux maladies inflammatoires intestinales (MII), à la fibromyalgie, etc.

La pratique régulière de la méditation est aussi associée à une amélioration du fonctionnement cérébral. Des IRM montrent qu’elle favorise une densification accrue des matières grises au niveau frontal (région impliquée dans le contrôle cognitif) mais aussi, chez ceux qui pratiquent régulièrement, une meilleure capacité à effectuer des tâches nécessitant de la concentration.

La méditation est un outil précieux pour améliorer notre santé et notre bien-être. Si vous êtes débutant, commencez par quelques minutes chaque jour et augmentez progressivement le temps consacré à cette pratique. Avec de l’entraînement et de la persévérance, vous constaterez rapidement les effets bénéfiques sur votre corps et votre esprit.

à voir