Santé

Est-ce que la flexibilité passive est toujours plus qu’une flexibilité active ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

La flexibilité encore appelée souplesse est une aptitude physique qui vous permet d’effectuer des mouvements corporels avec la plus grande aisance. Ces mouvements peuvent être passifs ou actifs selon leurs degrés. Voici dans cet article ce qu’est une flexibilité passive et une flexibilité active ainsi que les dissemblables entre les deux. 

Qu’est-ce que la flexibilité passive ? 

La flexibilité passive est une souplesse quasi statique où une ou plusieurs de vos articulations restent stables sur une position bien précise. C’est une forme de souplesse que vous adoptez pendant une activité physique pour l’assouplissement de vos articulations. 

A lire en complément : Quelques précautions à prendre pour éviter l’intoxication au monoxyde de carbone

Vous l’adoptez également lorsqu’il s’agit de faire des exercices d’étirement de vos muscles. Cette forme de souplesse vous permet de ne pas utiliser vos muscles pour effectuer les mouvements, mais de faire appel à une force extérieure. 

Il s’agit des activités que vous pouvez effectuer avec un partenaire qui étire vos muscles. Dans une salle de sport, cette force extérieure peut être une charge qui vous étire. C’est la manière la plus adéquate et efficace pour se faire décontracter les muscles lors d’une séance de sport. 

A lire en complément : Articulations : astuces pour bien les entretenir

Qu’est-ce que la flexibilité active ? 

La flexibilité active est une forme de souplesse qui vous permet d’effectuer des mouvements assez rapides. Vous obtenez souvent cette forme de flexibilité au cours des activités d’étirement intense. C’est une souplesse qui fait particulièrement intervenir les muscles antagonistes qui sont étirés.  

Lorsque vous faites des mouvements pour assouplir vos muscles, vous pouvez avoir tendance à pousser plus loin votre souplesse statique. Cela vous met directement dans un état d’activité plus intense. D’où, vous adoptez un état la forme de souplesse ou flexibilité active.

En effet, au cours d’une activité d’étirement, votre muscle cherche à revenir à sa position initiale. C’est un réflexe pour préserver le corps, limiter les mouvements et pour éviter les blessures. Ce réflexe est la base de l’adoption d’une souplesse active.  Toutefois, il est fortement déconseillé d’augmenter l’amplitude de votre activité durant une séance d’étirement. C’est la raison pour laquelle, vous devez faire les mouvements d’étirement sans trop forcer sur ceux-ci.

La flexibilité passive est-elle grande par rapport à la flexibilité active ? 

La flexibilité en générale peut être définie comme une souplesse qui fait appel à tous vos muscles ainsi que toutes vos articulations. Cela permet de connaître votre capacité à allonger vos muscles et vos tendons en toute sécurité sans avoir mal. On sait déjà que la flexibilité passive nécessite juste un maintien du corps pendant des secondes. 

Néanmoins, la flexibilité active est un prolongement de la flexibilité passive. Celle-ci demande une activité plus intense et plus difficile. Ainsi, on peut dire que la flexibilité passive n’est pas plus intense que celle active. Toutefois, vous ne devez pas augmenter l’intensité de vos mouvements lors d’un étirement musculaire. 

La flexibilité passive est une forme de souplesse qui fait appel à moins d’effort que la flexibilité active. Il vous suffit de maintenir votre stabilité. Par contre, la flexibilité active fait intervenir plus d’effort, d’où elle est toujours plus dure que la flexibilité passive. 

Afficher
Cacher