Sport et coordination physique

L’évolution de l’homme dès sa naissance jusqu’à l’âge adulte nécessite plusieurs atouts et aptitudes. Ce qui permet à l’homme de pouvoir bouger et poser des actes dans une parfaite harmonisation des réflexes et des muscles est sa coordination physique.

Cette dernière est très importante et est d’ailleurs une qualité de base dans le sport qu’il se pratique dans une salle de sport à Lyon ou non. Quelle est l’importance de la coordination physique ? Comment intervient-elle dans le sport ?

Lire également : La chemise pour homme : comment bien la porter

Importance de la coordination physique

De façon globale, la coordination est l’aptitude physique du corps d’un homme qui lui permet de bouger de manière précise et concordante par le biais de mouvements coordonnés des muscles et du squelette.  Avoir une bonne coordination est déjà quelque chose parce qu’elle implique la volonté d’une personne à faire un geste avec synchronisation et synergie.

On peut alors dire que la coordination sollicite le cerveau et les réflexes. Le cervelet s’applique alors à réglementer les informations reçues, les coordonne et de concert avec le cerveau, fait réagir les muscles impliqués dans le mouvement souhaité. En conséquence, un acte bien coordonné allie harmonie, exactitude et efficacité. On dit donc que la coordination est motrice.

Lire également : Ouvrir un petit restaurant

Elle s’exerce en partie sur chacune des étapes de la réalisation d’un mouvement. C’est alors une suite de mouvements arrangés dont la finalité est la réalisation d’une technique ou d’une action dans une discipline sportive.

Il existe la coordination générale qui est le minimum dont dispose toute personne capable de faire des mouvements depuis son enfance et la coordination spécifique. Les sportifs ont donc développé une coordination spécifique par rapport à leur discipline respective.

La coordination physique dans le sport

Dans le sport, la coordination représente la capacité du sportif à faire des mouvements qui conduiront à la réalisation exacte d’une action ou une technique sportive. Cela veut dire que la coordination est capitale dans le sport afin que les techniques soient effectuées de manière efficace limitant ainsi les accidents. Pour ce faire, le sportif doit avoir une superbe condition physique et un bon développement cognitif.

Le sportif ayant déjà une certaine coordination motrice de base, doit pouvoir développer sa coordination physique dans le sport exercé. Cela dit, le développement de la coordination ne signifie pas que le sujet maîtrise l’art de la discipline choisie. Plutôt, cette maîtrise est la base sinon l’essence nécessaire au perfectionnement, à l’entraînement du sportif.

Avantages pour le sportif

Dans le domaine du sport, c’est grâce à la coordination motrice encore appelée coordination générale que le sportif maîtrise les actions basiques qui sont prévisibles et même celles qui ne sont pas prévisibles. Ensuite, il peut aisément les réaliser en dépensant le moins d’énergie possible et s’adapter aux nouveaux gestes de la discipline. La coordination spécifique quant à elle permettra au sportif de gérer et d’équilibrer les gestes liés à l’apprentissage en faisant également appel à la puissance, la vitesse, la ténacité, l’agilité.

Pour être un bon sportif, l’idéal pour développer les capacités de coordination est de commencer dès le bas-âge. Avant 10 ans par exemple, les activités motrices stimulent l’enfant et après 10 ans, les mouvements sont plus précis donc la coordination doit être axée sur l’habileté. Dès la jeunesse, le corps ne grandissant plus, la coordination peut être plus spécifique par les entrainements.

à voir

Pourquoi on s’ennuie en classe ?

Êtes-vous souvent ennuyé en classe et ne pouvez pas attendre que l’école soit terminée ? Les matières sont-elles trop difficiles, les classes trop fréquentées ou les ...