Quelles démarches pour un premier appartement ?

La nécessité de disposer davantage d’autonomie ou d’indépendance, implique surtout de trouver son propre logement. De ce fait, connaître la procédure à suivre lorsqu’on est en quête de cela, serait un véritable atout pour vous. Vous souhaitez en apprendre plus sur les démarches à mener, ce guide est fait pour vous.

Recherche de l’appartement et constitution de votre dossier locatif

Vous nourrissez l’envie de trouver votre premier logement, passez par les agences immobilières. Vous pouvez aussi fouiller les petites annonces se trouvant dans les journaux ou les magazines. L’une des meilleures solutions est le recours aux sites experts en la matière.

Lire également : Comment choisir son entreprise de stockage garde meuble

Notez que vous êtes en mesure aussi de prendre par le CROUS, ou d’autres demeures estudiantines. Retenez que vous devrez régler les coûts qui y sont appliqués en recourant à une agence. Sachez que d’autres présentent même leurs offres en ligne, ce qui génère d’autres tarifs.

Néanmoins, vous vous passerez bien de cela, en rencontrant directement le propriétaire. Dès lors que la demeure est trouvée, démarrez les procédures administratives. Votre bailleur vous exigera des documents spécifiques à savoir :

A lire aussi : Défiscalisation : comment payer moins cher en 2020 ?

  • Une photocopie de votre pièce d’identité ;
  • Vos trois derniers bulletins de salaire si vous êtes salarié, sinon ceux de votre garant ;
  • Le justificatif de domicile de votre garant.

En dehors de ceux-ci, il vous sera demandé, de manière facultative, votre dernier avis d’imposition ou celui de votre garant. Pensez apprêter aussi votre carte d’étudiant, votre carte de séjour, la copie de votre pièce d’identité et bien d’autres.

L’état des lieux et les nécessaires à l’entrée de la demeure

Dès que vous aurez finalisé le dossier, rendez-vous à l’endroit de location pour la signature du contrat de bail. Étant donné que le même état de lieu sera présenté à échéance de ce dernier, certains prélèvements seront effectués. Ainsi, ceux-ci seront déduits de votre avance au cours de sa rétrocession.

Retenez que cette dernière n’ira pas au-delà du loyer mensuel lorsqu’il s’agit d’une location vide. Quant à celle meublée, le dépôt de garantie ne devra pas excéder les deux mois locatifs. Enfin, faîtes une lecture minutueuse du bail et apposez votre signature.

Par ailleurs, après acquisition de la demeure, vous devrez joindre votre fournisseur d’eau, de gaz, d’électricité et d’internet. Avertissez-les surtout durant les 15 jours précédant votre installation.

Enfin, conservez les chiffres de votre relevé, afin de les envoyer au fournisseur. S’agissant de l’internet, alertez votre opérateur pour bénéficier d’une assistante.

Les aides pour le loyer et l’assurance

Étant détenteur de votre nouveau domicile, souscrivez à une assurance multi-risques habitation, pouvant vous protéger lors d’un sinistre. Vu que vous êtes un locataire, vous pouvez profiter d’assistance au logement.

Notez que pour cela, vous pouvez joindre la CAF afin de vérifier votre recevabilité aux aides personnalisées au logement. Nommées APL, ces dernières varient selon le coût de la location et des ressources que vous possédez. Il en est de même pour la nature de votre domicile, de même que son emplacement.

Au cas où vous éprouverez des difficultés économiques, vous pouvez profiter du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL). Celui-ci peut s’apparenter à des emprunts ou subventions. En conséquence, vous pourrez gérer les dépenses liées à l’entrée dans votre habitation.

Renouvellement de votre adresse et aménagement

Si vous prenez un nouveau logement, veuillez notifier votre nouvelle adresse aux structures pouvant suivre vos dossiers. Parmi ces dernières, se trouvent la Poste, la banque, les impôts, la sécurité sociale et bien d’autres.

Vous aurez aussi besoin d’aller dans une nouvelle mairie pour une souscription sur les listes électorales. En ce qui concerne l’aménagement, prenez en compte les dimensions où disposer vos meubles.

Par ailleurs, optez pour du mobilier de qualité et de couleur neutre pouvant rester durant des années avec vous. Lors de l’acquisition, rendez-vous dans de grandes enseignes et bien sûr dans les brocantes, Emmaüs, votre famille ou les groupes de trocs.

À la fin de l’ameublement, procédez à la décoration. Vous aurez aussi besoin d’un conseil spécialisé en droit immobilier afin de vous apprêter face aux éventuels litiges.

à voir