Voyage

Le Kenya, une destination du tourisme d’aventure par excellence

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Considéré comme le berceau de l’humanité, le Kenya offre un voyage hors du commun qu’on appelle sous le nom de safari. Ce type de vacances permet aux amateurs de la vie sauvage de visiter les plus belles réserves naturelles de l’Afrique et d’observer les « big five », les 5 grands mammifères du continent, dans leurs biotopes. Il peut être effectué en 4×4 ou à pied selon les envies des globe-trotters. Durant leur circuit au Kenya, les bourlingueurs pourront découvrir le lac Nakuru. Celui-ci est situé à 160 km au nord-ouest de Nairobi. Il abrite des fauves et des félins. Dans cette zone protégée, ces derniers sont faciles à trouver. Outre cela, ce parc de 194 km² constitue également un endroit parfait pour admirer toute une variété d’oiseaux tels que les pélicans, les flamants roses, les hérons, les cigognes et les martins-pêcheurs.


Le parc national d’Amboseli, un sanctuaire animalier à ne pas manquer au Kenya

Lors de leur voyage sur mesure au Kenya, les aventuriers ne passeront pas à côté du parc national d’Amboseli. Celui-ci constitue le deuxième parc le plus visité du pays. Il est localisé au nord du Kilimandjaro et à 250 km au sud de Nairobi. Il occupe une surface de 392,06 km². En été, on peut y apercevoir des troupeaux d’éléphants et des hippopotames. Par ailleurs, ce site sert d’habitat pour des prédateurs tels que les lions, les léopards et les guépards. Il permet aussi de rencontrer des girafes massaïes, des buffles, des gnous, des zèbres, des babouins et des gazelles. Pour voir facilement ces animaux, il est conseillé de s’y rendre à l’aube. En outre, cette réserve naturelle est un véritable paradis pour les ornithologues. En effet, elle abrite près de 400 espèces d’oiseaux. Sur les lieux, les globe-trotters pourront aller à l’observatoire Hill pour avoir une vue panoramique sur le parc national d’Amboseli avec le Kilimandjaro comme toile de fond.

Le safari, une activité qui permet d’observer les tribus des nomades du Kenya

En périphérie du parc national d’Amboseli, les globe-trotters trouveront de nombreuses communautés masaïs. Ces dernières attisent la curiosité du monde entier avec son mode de vie ancestral. Elles sont constituées par une population semi-nomade qui traverse les savanes avec leurs bétails domestiques. Ces résidents sont toujours vêtus de rouge et portent de colliers de perles. Ils construisent leur maison avec de la hutte de paille et de terre sèche. Ils s’abreuvent du sang et du lait mélangé. Selon leurs traditions, à l’adolescence, les jeunes Masaïs devenant des guerriers ou « moranes » sont soumis à des rites qui les font passer à l’âge adulte. Les filles sont excisées et les garçons sont circoncis.

Afficher
Cacher