Les jeux vidéo sont-t-ils dangereux pour nos enfants ?

kid

Pour beaucoup de parents, cette thématique pose problème. A notre époque, les jeux vidéo occupent une place de plus en plus importante dans notre société et la plupart de nos enfants y jouent. Ils aiment ça et c’est impossible de les empêcher de pratiquer une activité qui les passionne.

Pourtant, notre rôle parent nous oblige à veiller sur eux et sur leurs loisirs. Le plus important est de surveiller le type de jeux auxquels ils jouent et de surveiller la fréquence à laquelle ils jouent. Bien que pour eux, la question la plus importe est de savoir si à Noel ils vont commander une ps4 ou xbox one pour vous le problème est ailleurs.

J’aurais tendance à dire qu’à toute chose il faut garder le bon équilibre. Si vos enfants ne jouent pas à des jeux trop violents, alors ils ne sont pas en danger. A eux aussi de comprendre la barrière entre le réel et le virtuel. Ensuite, faites-les toujours privilégier l’école aux jeux vidéo. Quand ils rentrent des cours, c’est leurs devoirs avant et après les jeux vidéo. De cette manière il comprendront ce qui est important et ce qu’il ne l’est pas et de cette manière les jeux vidéos ne seront pas néfastes.

Les chiens savent aussi parler

aboiement chien

Vous allez tous me dire que les chiens ne parlent pas. En effet, ils ne parlent pas vraiment mais ils s’expriment. Comment ? Et bien, ils aboie. Un chien qui aboie est un chien qui s’exprime et qui essaye de communiquer avec les autres chiens mais aussi avec les humains.

Beaucoup de chiens troublent la quiétude d’un quartier avec leurs aboiements. Pourtant, un chien qui aboie ne le fait pas pour ennuyer les gens. Que ce soit parce qu’il a faim, a soif, a froid, a sommeil, a peur … un chien aboie toujours pour une bonne raison. Parfois même, ils aboient parce qu’ils s’ennuient ou qu’ils ont besoin d’attirer l’attention sur eux.

Toutefois, ce n’est pas une raison pour laisser un chien aboyer. Si vous avez un animal de compagnie à quatre pattes auquel vous laissez toutes les libertés, vous risquez fort de vous retrouver avec les gendarmes à votre porte pour vous faire un rappel à l’ordre. Pour éviter de vous retrouver dans ce cas de figure extrême, vous devez prendre toutes les dispositions nécessaires afin de ne pas attirer l’attention sur vous inutilement. Laissez votre animal à l’intérieur, c’est plus sûr diront certains et je leur donne raison.

Où placer son argent en 2014 ?

img01

Pour les gens qui veulent augmenter leurs revus, le seul fait de se demander comment gagner au loto peut être significatif de quelqu’un qui baisse les bras. Rassurez vous, il existe d’autres moyens pour augmenter son pouvoir d’achat. Quand on demande à quelqu’un de nous citer un seul placement financier, la réponse est en général la même, le livret A. Fort heureusement, le choix dans ce domaine est très fourni et nous allons donc faire le point sur ce qui pourrait être une bonne alternative pour chouchouter votre budget.

L’assurance vie en euros.

L’assurance vie pèse à elle seule plus de 100 milliards d’euros. Le capital est garanti à la signature du contrat, et elle ne présente aucun risque contrairement à l’assurance vie en actions. Contrairement au livret A, l’assurance vie est soumise à l’impôt sur le revenu. Enfin, cette épargne est très intéressante en cas de transmission à sa descendance.

Les SCPI.

Les SCPI ( sociétés civiles de placement immobilier ) permettent aux épargnant de diversifier leur patrimoine dans de l’immobilier sans les contraintes de gestion inhérentes. Les risques existent mais sont lissés grâce à la diversification massives des lieux acquis. En règle générale, une SCPI rapporte entre 3 et 5% par an.

Les SICAV.

Les SICAV ( sociétés d’investissement à capital variable ) sont une autre alternative. La SICAV est une société indépendante qui proposent à leurs clients un ensemble d’actions boursières, qui, mises bout à bout, sont censées lisser les risques et donc rapporter de l’argent.

La bourse.

Investissements à risques pour certains ou formidable moyen de doper son budget pour d’autres, la bourse suscite des sentiments partagés. Des connaissances et une discipline de fer dans le domaine sont indispensables pour réussir sur le long terme. Si vous débutez, ne voyez pas trop gros, et demandez conseil à votre conseiller financier qui saura vous aider.

La consommation des ménages en hausse

img45

Selon les statistiques de l’Insee, la consommation des ménages en 2013 a augmenté de 0,1% par rapport à l’année précédente, notamment grâce à un fort rebond de 0,8% observé au cours du quatrième trimestre.

Néanmoins, pas de quoi pavoiser sachant que fin 2012, la consommation avait connu une baisse de 0,5%, il s’agit plutôt là d’une stabilisation passagère. « Ce rebond est imputable à l’accélération des dépenses en biens durables et alimentaires, ainsi qu’à la moindre baisse des dépenses en énergie » a déclaré l’Insee. Si on décompose les chiffres de ce dernier trimestre 2013, les achats en biens de consommation ont augmenté de 1,4% au mois de Novembre tandis qu’ils ont baissé de 0,1% un mois plus tard. Toujours en Décembre, les biens durables progressent à plus 1,9% grâce à un rebond du secteur de l’automobile en prévision du durcissement du malus écologique en 2014.

Sur l’ensemble de ce dernier trimestre, les biens durables progressent de 2,0%.

Les enfants, l’aboutissement ?

Comment tomber enceinte

Pour tout être vivant, l’objectif préalablement défini par mère nature est de transmettre son patrimoine génétique en se reproduisant.

L’humain étant lui aussi un animal (bien que certains pseudos philanthropes illuminés s’opposent à cette vérité scientifique), son objectif est le même, se reproduire.

Néanmoins, est-ce que tous les hommes et les femmes voient les choses sous cet angle ? Pourquoi les gens font des enfants réellement ?

D’abord, il est nécessaire de préciser que tous les pays ne donnent pas la vie au même rythme. Lorsqu’en Afrique, une femme donne naissance en moyenne à 5 enfants dans sa vie, tandis qu’à Singapour, la moyenne est inférieure à 1′enfant. Mais ceci ne nous explique pas pourquoi les Humains font des enfants.

Regardons de plus près le cas de 2 pays en particulier. La France et la Chine. En 2013, une française avait 2,08 enfants au cours de sa vie, et une chinoise, 1,55.
C’est un secret pour personne, qu’en France, le système d’allocations familiales incite les familles à avoir 3 enfants, tandis qu’en Chine, la politique de l’enfant unique à été légion depuis les années 70. Première conclusion, le facteur économique et contextuel rentre en compte.

D’autres facteurs rentrent en compte. Et là, ça n’engage que l’auteur de cet article bien sûr, l’une des raisons les plus crédibles, est tout simplement, le regard des autres.

« Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants »

Tout de compte de fées qui se respecte fini avec cette phrase récurrente.
Il est évident, que le fait d’avoir des enfants est perçu comme une qualité par ses congénères. Cet homme a des enfants, donc il est responsable. Cette femme a des enfants, donc elle est séduisante. Ce sont des raccourcis qui se font de manière inconsciente dans le cerveau de chacun. Inversement, le fait de ne pas pouvoir avoir d’enfants et de finir par se demander comment tomber enceinte (stérilité, célibat …) est perçu comme un échec social.
Comme nous avons pu le voir dans ce billet, les gens ne font pas des enfants seulement parce que la transmission de leur patrimoine génétique leur impose, mais parce qu’un ensemble de facteur socio-économiques leur dictent quand et combien d’enfants ils doivent avoir.

La place du travail dans notre société

img05

Dans la société que nous connaissons, le travail, au même titre que la famille, est l’un des facteurs les plus importants qui influent sur les rapports entre les individus et sur le paysage économique.

Prenons d’abord l’exemple de la politique. Vous n’entendrez aucune déclaration d’un haut gradé de l’État ne faisant allusion, même de manière furtive, à l’emploi. Ce dernier est le pilier de tous les gouvernements basés sur la démocratie.

En effet, le travail structure les catégories sociales, permet aux Hommes de se comparer, de se jauger par rapport aux autres. Au delà, d’être un simple moyen de gagner sa vie, il est une occupation, voire une raison de vivre.

Combien de personnes se plaignent de s’ennuyer en vacances ou à la retraite ? Combien de personnes, avec un niveau de vie relativement élevé, décident de vouer leur temps libre à des activités bénévoles ? Beaucoup plus que ce que l’on aurait tendance à penser.

Pourtant, le travail est à l’origine, un moyen de gagner sa vie. Au Moyen Age, le fermier allait cultiver ses champs pour vendre ensuite ses récoltes sur le marché pour pouvoir assurer à sa famille une vie sans privations. Ceci se limitait là. Aujourd’hui, gagner sa vie grâce au travail est seul point commun avec l’exemple précédemment cité. Le travail est devenu, dans une société plus superficielle que jamais, où le regard des autres est plus que jamais le « mètre étalon ultime », un moyen indispensable pour se classer par rapport à ses congénères et, pour des gens sans aucuns hobbies et centre d’intérêts réels, un simple moyen de s’occuper et de faire passer le temps …