Auto

Combien de temps jeune conducteur ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Combien de temps dure un essai sur la critique culturelle de Nietzsche ? Trop long. Mais ce n’est pas le but.

Vous êtes une petite étoile brûlante unique : vous êtes différent de tous les organismes vivants de la planète et il n’y a donc pas de réponse définitive que je peux vous donner. ATTENDEZ, NE PARTEZ PAS !

A voir aussi : Ce qu'il faut savoir sur un site web automobile

Bien que je ne puisse pas dire « Il vous faudra 10 mois et 22 jours pour passer votre test de conduite », je peux vous donner certaines des variables et quelques conseils pour vous aider à passer le temps de test efficacement.

Les choses qui influent sur le temps qu’il faut pour passer votre test :

  1. Combien de leçons vous avez une semaine

    Si vous pouvez l’intégrer, avoir plus d’une leçon par semaine est un bon investissement. Lorsque vous commencez, trop de temps entre les cours de conduite signifie que vous devez tout réapprendre encore et encore.

    A lire en complément : Les avantages du parking Roissy

    Essayez 2 leçons de conduite par semaine pour le premier mois environ, puis une fois que vous avez la mécanique physique de faire l’arrêt de la voiture et aller trié, vous pouvez réduire l’échelle si vous le vouliez.

    D’ après ma propre expérience, n’avoir qu’une leçon par semaine pendant tout le temps m’a vraiment ralenti, surtout quand je me préparais pour mon test de conduite. Vous pouvez lutter contre cela avec une pratique privée, alors parlons de ça.

  2. Combien de pratique privée vous obtenez

    Une fois que vous avez appris quelques mois et que vous avez pris votre théorie, c’est le bon moment pour demander à votre instructeur de conduite de faire un exercice privé avec un parent/frère ou un ami. Il y a quelques choses dont vous avez besoin pour être trié en premier (assurance conducteur apprenant, conducteur superviseur approprié), mais cela vaut la peine.

    Obtenir suffisamment de pratique privée est à peu près la clé du succès de votre test de conduite. Cela signifie que vous conduisez dans une voiture différente, avec une personne différente, à différents moments de la journée et par temps différent. Plus d’expérience de plus de situations de conduite = gagner.

    Découvrez ce que vous devez faire avant de commencer la conduite privée pratique.

  3. Combien de situations routières différentes vous rencontrez

    Il y a un argument pour prendre plus de temps à apprendre à conduire : vous pouvez découvrir les routes en différentes saisons. Cela signifie que vous avez un avant-goût de la conduite dans des conditions glacées, dans l’obscurité et dans la circulation.

    Cela signifie aussi que vous êtes susceptible de rencontrer des travaux routiers, des accélérateurs d’été, des décrochages scolaires, des tracteurs transportant des machines de récolte… tout ce que vous aurez à faire seul lorsque vous aurez passé votre test de conduite.

    Mieux vaut les sortir du chemin pendant que vous êtes avec votre instructeur – avoir à dépasser une grande charge dans des conditions glacées pour la première fois pendant votre test ne serait pas une bonne expérience.

  4. Combien vous pratiquez la perception des dangers

    Votre test de conduite est principalement une évaluation de la façon dont vous pouvez faire face aux dangers. Ce n’est pas seulement à quel point vous pilotez élégamment ou à quel point vous freinez en douceur, bien que cela soit une aide. Le point principal est SÉCURITÉ.

    Cela signifie que votre perception du danger doit être ponctuée. Vérifiez les miroirs et réagissez à ce que vous voyez pour vous protéger et d’autres personnes.

    Vous aurez évidemment beaucoup de pratique avec cela dans vos leçons de conduite, mais vous pouvez le faire pendant votre temps libre en vous inscrivant à Drive iQ et en obtenant l’application de test théorique DVSA si vous ne l’avez pas déjà.

  5. Quelle est la qualité de votre connaissance du Code de la route

    Qu’ est-ce que ce signe veut dire ? Qui a droit de passage ? EST-CE QUE JE VAIS À CE FEU VERT OU ATTENDRE LA FLÈCHE ?

    Ce sont des choses qui peuvent gâcher votre test. On s’attend à ce que vous connaissiez les règles de la route en faisant votre test théorique, donc quelque chose comme s’arrêter sur des écoutilles, utiliser une voie d’autobus au mauvais moment ou ne pas réagir aux piétons qui attendent à un passage à niveau zèbre peut vous coûter cher.

    Petit conseil : n’abandonnez pas vos applications de test théorique, livres ou CD après avoir obtenu le test réel hors du chemin. Continuez la révision, vous entraîner avec votre itructeur de conduite et vous tester lorsque vous êtes en déplacement.

Mise à jour : 16 octobre 2019 Tu as ton test à venir ? Obtenez mes meilleurs conseils pour passer votre test de conduite.

Afficher
Cacher